Accueil » Nouveau rebondissement à Sallanches

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Nouveau rebondissement à Sallanches

Le maire de Sallanches précipite son action contre l'aérodrome en demandant au club et aux usagers de libérer les installations avant le 15 mai 2019.

13.05.2019

Les aviateurs alpins mobilisés le 4 mai 2019 pour le maintien de l'aérodrome de Sallanches. © Gabriel Gavard / Aerobuzz.fr

Le 4 mai 2019, lors de la réunion qui, en dépit d’une météo peu favorable, a réuni sur l’aérodrome de Sallanches bon nombre de pilotes locaux et de représentants des entités concernées, on a ainsi pu croire que l’échéance de la fermeture du terrain serait retardée pour plusieurs mois. Suite aux réactions de la communauté aéronautique, le maire de Sallanches avait en effet retiré le 25 avril 2019 l’arrêté de fermeture de l’aérodrome fixée au 15 mai 2019. L’élu vient d’engager une nouvelle procédure de fermeture, cette fois-ci conforme à la loi.

Mobilisation pour la sauvegarde de l’aérodrome de Sallanches

Sallanches reste en grand danger

 

Le répit a ainsi été de courte durée : le 10 mai 2019, le maire de Sallanches a demandé au Club aéronautique et aux propriétaires d’appareils de libérer le hangar ainsi que le club-house avant le 15 mai. Selon les habitués de la plateforme, cette action lui permettrait de se soustraire au devoir de relocalisation des usagers dans la procédure de fermeture de l’aérodrome et ainsi accélérer son déroulement. « Briser les ailes du Club aéronautique, c’est museler les usagers, priver le terrain de gestionnaire et courir vers la fermeture« , s’insurge le CSDAS, qui s’est organisé sans délai pour réagir vigoureusement. Tous les pilotes concernés sont invités à venir sur l’aérodrome pour soutenir les basés le 15 mai.

 

Les jours à venir risquent d’être cruciaux pour le maintien de l’aérodrome de Sallanches. © Gabriel Gavard / Aerobuzz.fr

 

 

33 commentaires

  • patounet6

    les nuisances sonores existaient avant l’arrivée de la plupart des riverains qui ont construit aux alentours du terrain, d’ailleurs, ils ont acheté leurs terrains en toute connaissance, maintenant certains râlent et ont vite oublié que le prix de leur terrains a pu être négocié a cause de la proximité de l’aerodrome.. La fermeture de ce terrain est une catastrophe pour l’ensemble de l’aéronautique dans la région concernant la sécurité des vols. Compte tenue de l’expansion de Sallanche avec la rareté des zones constructibles, il y a certainement un projet de zone industrielle ou commerciale qui se profile. Les détracteurs du terrain devraient se poser les bonnes question : ils ont le choix entre une vallée bétonnée et les embouteillages associés avec, en prime, la pollution qui va avec ou une zone verte entretenue avec quelques nuisances sonores les beaux jours (car on ne vole pas tous les jours avec les conditions meteo du coin). Ce ne sera pas la première fois qu’un terrain est fermé pour nuisance sonore, pour en faire une zone verte, et qui, quelques années après est transformée en zone commerciale; combien de riverain pleurent aujourd’hui de n’avoir pas anticipé ça ..

    • fildru

      L arrivée des taxi-drone comme Airbus octocoptere va tout changer pour ces petits terrains entourés d urbanisation, et que ces taxis autogéré vont résoudre le problème des bouchons au sol ! La Terre, il y a du monde, c pas la Lune !!!!

  • PG

    La majorité des habitants et des sports de nature sont dérangés par les nuisances sonores et polluantes des sports motorisées.
    L’argument des camions et de l’autoroute ne tient pas, est ce une raison pour rajouter des nuisances pour une poignée de pratiquants de loisir.
    Oui au transport professionnel qui ne sont pas remplaçables, oui aux hélicoptères de secours.
    Pour l’activité de loisir vous rajoutez égoîstement des nuisances là où il y en a déjà.
    La terre souffre, les temps changent et vous; vous pensez uniquement à vos ioisirs motorisés.

    • stanloc

      Allez donc vous entretenir à propos des gens qui pratiquent « les SPORTS NATURE » avec les gens qui redescendent des dizaines de tonnes de détritus du massif du Mont Blanc ou du sommet de l’Everest. Je crois que Sallanches est proche du massif du Mont Blanc, non ?

      • PG

        Des dizaines de tonnes, c’est exagéré pour le massif du Mont Blanc, certes il y a effectivement des gens qui laissent des ordures, mais on ne peut les nommer « sportifs de nature ».
        D’autre part je ne comprends pas votre point de vue, comment une incivilité peut justifier une autre incivilité?
        Est ce un motif pour rajouter des nuisances polluantes et sonores à celles existant déjà?
        Si on suit votre argumentation limitée, il n’y a plus qu’à créer un circuit de formule 1.

    • fildru

      Les camions électriques à eau de pluie electromotrice par frottement ionique des gouttelettes vont bientôt arriver, patience et curiosité !

    • Éric Schnell LFGA

      Bonjour,
      Tout ce que nous faisons représente un impact pour la nature. Chaque intrusion pèse sur le milieu naturel. Les skieurs et leurs remontées mécaniques, les joyeux randonneurs avec leurs gentils toutous, les cyclistes en VTT fous de descentes grisantes vers les vallées. Les grimpeurs qui gênent les nichées… Nous avons le devoir de protéger notre environnement chaque fois que nous le pouvons… Mais nous avons un autre devoir, tout aussi important. Celui de permettre à nos enfants de devenir des adultes impliqués, engagés, responsables, courageux. De leur offrir d’autres alternatives que les écrans et les espaces virtuels. Ces mondes qui vous accordent parfois de plusieurs vies par convention. Au bout d’une corde, au guidon d’un vélo ou aux commandes d’un avion, vous n’avez pas le droit à la touche «reset» . Ce que vous apprenez à maîtriser, à surmonter « pour de vrai », ce sont vos peurs, vos découragements, vos doutes et beaucoup d’autres choses qui vous font, qui nous font, grandir individuellement et collectivement. L’aviation est un outil qui relie les hommes disait Saint Ex. Mais pas seulement d’un point géographique à un autre. Un baptême de l’air à la même valeur qu’un premier coup de crampon dans la glace. Chaque mètre pris est un horizon d’effort et de responsabilité qui s’élargit entre les hommes. Nous sommes largement majoritaires sur les plateforme de France à militer pour une aviation populaire. Cherchez nous, vous nous trouverez. Et si une place à bord est disponible elle sera volontiers partagée. Mais s’il vous plait, ne troquez pas une fenêtre vers le ciel contre un rayon multimédia. Votre terrain est une richesse pour vous même et vos enfants. L’aviation légère est un outil de société. De ceux qui permettent de s’élever, de grandir, de se forger, de rêver aussi. Ne vous en privez pas.

  • lemouton

    SOUTENONS LES DEFENSEURS DE L’AERODROME DE SALLANCHES !

  • Pilotaillon alpin

    Des infos sur Georges MORAND, maire et président de la communauté de commune : https://youtu.be/aD6fG052W_w à 5 min 35
    Si j’écoute, « on » ne préserve pas plus les infrastructures existantes que les populations des risques naturels…
    Les élections locales s’approchent, faut tenir jusque là !

  • Gégé la pendule

    C’est une affaire politi-co-financiere, elle doit être traitée de la même manière….. opposition politique et mise en avant des intérêts financiers en les démasquant …..

  • Cibien

    Il a certainement un projet en tête il va vous sortir derrière tout cela un projet immobilier je ne crois pas un seul instant à ces promesses de zone verte à sallanches ont a des zones vertes tout autour !!

  • Lawrsky

    Usager du Mont-Blanc, ce que nous voulons, c’est garder une piste de secours en cas de problème. Pour nous, le maire peut bien détruire les hangars et le chalet. D’ailleurs les exploitants du site n’ont jamais été très chaleureux. J’espère que la DGAC oblige la mairie de garder la piste en service pour uniquement utilisation en cas de secours. Toute autre utilisation interdite.
    Ce qui conviendra à tous les aviateurs du Mont-Blanc.

    • JMB

      En tant que pilote je suis favorable au maintien de Sallanches mais ce commentaire est hypocrite, égoïste et totalement en contradiction avec la fraternité aéronautique qui devrait tous nous animer.
      Du moment que nous « l’élite des aviateurs » gardons une piste de secours, on se moque complètement des autres aviateurs, de la disparition des infrastructures, de la suppression des clubs présents, c’est bien ça votre message?

      Sans compter qu’il ne faut pas rêver, qui acceptera de payer l’entretien d’une piste de secours qui sera utilisée une paire de fois par an?
      L’aérodrome peut peut-être se maintenir parce qu’il a une justification sociale, économique et, accessoirement, parce qu’il est une piste de secours…. mais sûrement pas l’inverse!

      • Lawrski

        Pas d’accord du tout. On peut préserver la piste actuelle qui deviendras une piste de secours (peut être 1 x par an voir pas du tout) et l’intégrer dans un espace naturel que veut le maire de Sallanches (piste entourée de treillis et entourés d’arbres, et que les utilisateurs de l’espace naturel ne remarqueront même pas qu’il y a un piste d’aviation de secours Mont-Blanc
        Une entrée avec portail et un nettoyage par mois avec le camion balai, voila ma solution pour Sallanches. En effet, le maire a raison, la vétusté des hangars devient dangereux.
        P.S. Que le maire dise aussi qu’il n’y aura jamais de projets immobiliers dans cette zone, (par exemple Vacancéole ou autres)

      • Jean-Mi

        Le meilleur moyen de conserver une infrastructure en état de marche, c’est qu’elle soit utilisée !
        Il est encore moins justifiable de dépenser de l’argent à maintenir en état une piste d’aviation et ses abords direct qui n’est accessible à personne ! Il vaut mieux laisser l’usage de l’aérodrome à une ou plusieurs associations locale qui sont impliquées dans l’entretien journalier des installations. Elle agissent sur les évènement avant qu’ils prennent de l’ampleur et qu’ils coutent cher à résoudre.
        Au même titre qu’une voiture qui ne roule jamais est en panne le jour où l’on en a besoin. Au même titre qu’un chemin d’accès n’a pas été débroussaillé depuis longtemps le jour ou un avion de pose en urgence sur la piste avec besoin d’une ambulance parce que quelqu’un fait un malaise… D’ailleurs qui à la clé de la barrière anti-intrusion du terrain ? Les pompiers ?
        Courage Sallanches !

    • jfl

      Lamentable je ne pense qu’a moi les autres je m’en fou un tel égoïsme envers les autres pilotes montre votre savoir vivre

  • Eagleone

    Et dire qu un aeroclub est une ouverture sur le monde:Je cite Mr Bernard Chabbert.
    Je n ai toujours pas digéré la fermeture de Thionville.Terrain sur lequel j ai appris à voler:planeur et avion,appris la rigueur etc….
    Le pire,c est que le terrain est devenu aeroparc,sur lequel il n y a rien d aéro. MERMOZ et Guillaumet doivent « pleurer  » de tristesse
    Battez vous à fond

  • Bon vol 87

    Juste un petit mot d’un terrien qui adore les avions et leurs pilotes. Tenez bon, déposez un recours au TA. les terrains comme le votre sont indispensables à la sécurité de tous, y compris d’un maire bien content de voir se poser un hélico de premiers secours…Courage et bon vol à tous

  • Eagleone

    Si le maire ne sait pas comment faire pour virer le club,il peut demander à l ancien maire de Yutz

  • arnaud DUBUC

    Bravo le Maire, je vous soutient.
    J’habite dans les Aravis et les week-end deviennent de plus en plus bruyant, avec vos avion et elico, plus aucuns endroit n’est tranquille. Vous nous polluez, visuellement et bruyamment.
    C’est inadmissible qu’une poignée de personne aient le droit d’ importuner une vallee toute entière.

    • Giom63

      Bonjour,

      Bien d’accord avec vous !

      Ca suffit ces nuisances !

      Allons plus loin : fermons également l’autoroute A40 ! et interdisons le TGV !

      Avez-vous également pensé au couvre-feu, dans le centre ville de Sallanches ?

    • CB

      Monsieur, je suppose que vous pratiquez une activité de loisir ? Comment réagiriez-vous, si un individu extérieur à votre pratique, requérait la fermeture de votre club sans discussion, au prétexte de dérangement ? Enfin, discutons et trouvons des solutions ensemble, et surtout un peu de tolérance !

  • THIERRY TENNEGUIN

    c’est une honte ; je suis de Muret, région Toulousaine, mais je m’insurge contre ces pratiques ; que peut-on faire, que doit-on faire concrètement ?

  • Aerofly13

    Bonjour. Voici le contact du CSDAS (Comité de Sauvegarde et de Développement de l’Aérodrôme de Sallanches) auquel je me suis inscrit : sauvegarde.sallanches@yahoo.com

    Je ne suis pas basé à Sallanches mais sur une base dans la Région et suis étonné qu’il semble n’y avoir aucun moyen de discussion sérieuse avec le Maire dont la dernière décision d’évacuation des locaux et hangars sous 5 jours semble trop précipitée et violente pour ne pas apporter du crédit à l’hypothèse qui me vient à l’esprit d’intérêts financiers cachés et majeurs… sinon pourquoi cette « rage » de détruire?

    • Jean-Mi

      C’est ce que je dis depuis le début…
      Y’a pas un journaliste de la région pour allez mettre son nez fouineur dans cette affaire ?

  • Azub Tricon 06

    Bonjour, il faut réclamer le soutien de la Protection Civile et de l’Armée.

    Les Fédérations aéronautiques n’ont pas leur poids.

    Courage, la partie n’est jamais perdue.

  • popoaviateur
    popoaviateur

    Il faut résister coûte que coûte. Ne pas déménager. Demander à la FFA de se transporter sur place et de faire appel aux meilleurs juristes.
    Il n’est pas imaginable que cette brutalité soit possible dans un pays où il faut 20 ans pour ne pas condamner les élus escrocs qui bénéficient toujours de délais ….

  • DIDIER BILLARD

    C’est effectivement un véritable scandale , et les élections prochaines devraient faire réfléchir ce maire…
    Tenez bon.
    D.BILLARD
    Pdt Amicale des Pilotes du Roannais.

  • Ferraguto jean luc

    Tenez bon, restez sur les lieux, occupez le terrain.
    Incroyable qu’ un élu puisse agir ainsi, l année prochaine virez le !
    On a nous aussi été vire de pont st esprit LFND suite aux inondations du Rhone, heureusement nos copains d uzes LFNU nous ont récupéré, mais ce cas est maintenant réglementé, on doit vous reloger.
    Tout notre soutien

  • patrouille
    Adam Shaw

    Sallanches est un aérodrome de secour crucial pour tout vol (avion, ULM, hélico, planeur) dans la region du Massif du Mt Blanc. Fermer ce terrain indispendable = mise en danger de vie d’autrui pour de cyniques magouilles immobiliers. Personne n’est dupe. Ou sont les voix, et les recours des défenseurs avec du poids: DGAC, FFA et FFPLUM ???

  • didier GANNE

    bonjour Sallanches. l’aéro club de Narbonne est a vos vous (LFNN) nous avons vécu nous aussi des épisodes sérieux (innondations) nous avons reçu un grand soutien et j’estime que notre tour est de vous aider. politique nous sommes inpuissants si nous pouvons vous aider dites nous le . didier ganne secétaire acn merci

  • Pilotaillon alpin

    Bonjour la communauté des défenseurs et des organisateurs,
    avez-vous une adresse mail sur laquelle envoyer adhésions et courriers de soutien ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.