Accueil » Présentation du premier avion de course électrique du championnat Air Race E

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Présentation du premier avion de course électrique du championnat Air Race E

C’est au salon du Dubaï (17-21 novembre 2019) que le monoplace électrique de Formule 1 dérivé du Cassutt des années 70 a été présenté conjointement par Jeff Zaltman fondateur du championnat Air Race E et par Airbus, principal partenaire.

18.11.2019

L'avion monoplace électrique Cassutt White Lightning : 4,6 m d'envergure, 150 kW de puissance maxi en continu et 375 kg de masse au décollage dont 100 kg de batteries lithium (20 kWh). © Airbus

En d’autres temps, Airbus avait jeté son dévolu sur l’avion électrique français E-Fan et en avait fait un vecteur de communication sur les salons aéronautiques. A Dubaï où se tient cette semaine un salon, c’est la version électrifiée de l’avion de course Cassutt qui est sa nouvelle coqueluche. Airbus mise désormais sur la compétition pour innover dans le domaine de l’aviation électrique.

Jeff Zaltman, président-fondateur de l’Air Race E, au salon aéronautique de Dubai, en compagnie de Sandra Bour-Schaeffer, responsable des démonstrateurs chez Airbus. © Airbus

Au salon de Dubaï, Jeff Zaltman, le promoteur du futur championnat du monde de Formule 1 électrique s’est donc ainsi vu offrir par Airbus une tribune internationale pour lancer sa compétition qui devrait débuter en 2020. A cette occasion, il a présenté le premier avion prêt à s’élancer sur le circuit de 5 km (dont la ville hôte reste à déterminer). L’avion est en fait le racer Cassutt avec lequel le pilote britannique Andrew Chadwick, volait dans les années 80 et 90. Le monoplace qui date de 1979 a été doté d’un double moteur électrique Contra Electric et d’une impressionnante hélice quadripale contrarotative.

Ce groupe motopropulseur est alimenté par 100 kg de batteries lithium (20 kWh environ) qui doivent délivrer une puissance maximale de 150 kW et permettre à l’avion de tourner pendant cinq minutes sur le circuit à la vitesse moyenne de 300 Mph, soit 480 km/h.

Jeff Zeltman annoncera, le 19 novembre 2019, à Dubaï, les noms des pilotes et des huit écuries qui prendront part au championnat du monde 2020 Air Race 2.

 

Une écurie française engagée sur le championnat du monde Air Race E

6 commentaires

  • Pif

    Même la F1 fuel envisage de s’arreter au profit de la F1 E.

  • bdd13
    bdd13

    C’est là qu’on se rend compte que les mentalités vont changer petit à petit. Jusqu’à maintenant, l’énergie abondante et pas chère du pétrole nous a habitués à un confort inconscient.
    Avec l’abandon progressif et contraint du pétrole, on va toucher du doigt ce qu’est vraiment l’énergie : en cinq minutes (8 pour être précis), on a utilisé 20000 Watts. Personnellement, ça me parle beaucoup… Et je pense qu’au fur et à mesure, ça parlera à beaucoup de gens…

    • Gdr

      8 mn => batterie totalement « vidée » = 0 V aux bornes …. Donc, on s’arrête un peu avant que la tension ne tombe à 0 volt !…. une durée de 5 mn semble donc réaliste ….
      Et ce qu’ a utilisé, ce sont des Watt.heure = Wh (20000Wh) énergie; pas des Watt W (puissance … ).

  • Charles

    Bel appareil !
    Par ailleurs les chiffres sont non seulement communiqués mais même crédibles. Pour un projet électrique « sérieux », c’est suffisamment rare pour être noté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.