Accueil » Red Bull Air Race : la der des ders

Red Bull Air Race : la der des ders

Le championnat du monde Red Bull Air Race a baissé définitivement le rideau à Chiba, au Japon, où s’est déroulée, dans une météo agitée, la toute dernière manche de cette compétition créée en 2003.

8.09.2019

Francois Le Vot à fond pour le grand final du Red Bull Air Race à Chiba. © Red Bull Air Race

Le championnat du monde 2019 réduit de moitié s’est conclu le 8 septembre 2019 à Chiba au Japon où s’est déroulée la quatrième et dernière manche de la saison. Elle a été remportée par le japonais Yoshihide Muroya devant l’américain Chambliss et l’australien Matt Hall, sacré champion du monde 2019. Nicolas Ivanoff est cinquième de la manche, Mika Brageot sixième et François le Vot septième. Pour les trois français, comme pour les 11 autres pilotes du Red Bull Air Race, il s’agit maintenant de rebondir.

Nicolas Ivanoff a participé à toutes les courses du Red Bull Air Race depuis 2005, soit près de 50 manches à travers le monde. Une belle aventure aéronautique… © Red Bull Air Race

Pour Mikhaël Brageot, la course entre les pylônes du Red Bull Air Race restera une « sensation inoubliable ». © Red Bull Air Race

A noter que la dernière manche du championnat Challenger à laquelle devait participer Baptiste Vignes a été sacrifiée au profit des Masters pour cause météo.

 

Résultats de Master Class, Chiba 2019 : 1. Yoshihide Muroya (JPN), 2. Kirby Chambliss (USA), 3. Matt Hall (AUS), 4. Pete McLeod (CAN), 5. Nicolas Ivanoff (FRA), 6. Mika Brageot (FRA), 7. François Le Vot (FRA), 8. Ben Murphy (GBR), 9. Michael Goulian (USA), 10. Juan Velarde (ESP), 11. Cristian Bolton (CHI), 12. Matthias Dolderer (GER), 13. Martin Šonka (CZE), 14. Petr Kopfstein (CZE)

Classement final, championnat du monde Red Bull Air Race 2019 : 1. Matt Hall (AUS) 81 pts, 2. Yoshihide Muroya (JPN) 80 points, 3. Martin Šonka (CZE) 68 points, 4. Ben Murphy (GBR) 48 pts, 5. Kirby Chambliss (USA) 48 pts, 6. Pete McLeod (CAN) 48 pts, 7. Nicolas Ivanoff (FRA) 47 pts, 8. Mika Brageot (FRA) 44 pts, 9. Michael Goulian (USA) 42 pts, 10. Juan Velarde (ESP) 39 pts, 11. François Le Vot (FRA) 34 pts, 12. Cristian Bolton (CHI) 27 pts, 13. Petr Kopfstein (CZE) 10 pts, 14. Matthias Dolderer (GER) 6 pts

 

8 commentaires

  • Dominique BRESSON

    @Axel
    Vous avez le droit de ne pas aimer, mais n’en dégoûtez pas les autres…

  • Marc Pollin

    L’avenir est à Zapata, des combats de gladiateurs volants

  • Axel Bergman

    Comme pour la formule 1, ces courses en avions n’ont plus de raison d’être !

    • Raoul Volfoni

      Dans les pays ou les gens deviennent de plus en plus aigris et les règlementations de plus en plus étouffantes certainement, mais il y en a beaucoup d’autres qui sont demandeurs. Et ça tombe bien, avions et F1 se déplacent très facilement d’un pays à l’autre (avec les emplois, les retombées économiques et les sourires qu’ils mettent sur les visages aussi bien sûr)…

    • Sniper83

      Vous oubliez un peu vite que beaucoup de progrès dans l’automobile de monsieur tout le monde sont dûs aux expériences de la formule 1 !!!

      • stanloc

        Fadaises, sornettes, billevesées, que cette affirmation. La formule 1 est à des années-lumière de la voiture de monsieur tout-le-monde. D’ailleurs des constructeurs de voitures grand public réussissent largement aussi bien et souvent même mieux que les constructeurs qui entretiennent des écuries de course. Un exemple parmi d’autres : on a beaucoup attendu de l’entrée de Porsche dans le monde de l’aviation de loisir et on a vite été déçu. Bombardier a lui pleinement réussi.

      • Jean-Mi

        @Stanloc
        Je ne serais pas aussi bloqué sur le sujet. La compétition de haut niveau a toujours été source de progrès rapides et importants pour la vie de tous les jours. (mais avec un certain délai d’application…)
        La F1, comme le rallye raid, et que sais-je encore, ont apporté nombre d’innovations techniques devenues majeures et transparentes de nos jours. Par exemple, au hasard, des pneumatiques qui marchent et ne crèvent plus tous le temps (soit tubeless…), le contrôle de la pression des pneus en continu et même la possibilité d’adapter la pression des pneu tout en roulant, des turbos adaptés aux voitures, les freins à disque, puis l’ABS, le contrôle de trajectoire, les anti-patinages, etc…
        Dans l’aviation, les grands pionnier étaient des sportifs faisant de l’aviation pour la gloire du sport (Santos-Dumont, Farman, Delagrange, Pégoud…) et d’autres qui leurs construisaient leurs avions de sport en ont tiré très directement des avions « communs » et ont créé une industrie (frères Voisin, Blériot, Bréguet…).
        Dans les années 20 puis 30, passé la guerre 14-18, retour au sport et aux courses, raids, championnats de voltige, de planeur en tous genre, qui font qu’en 1935 la majorité des avions « de sport » ou « de raid » sont très largement plus performants et fiables que les avions de guerre de l’époque ! L’aérodynamique devient une science, on comprend, on apprend, et on applique.
        A cette époque se côtoient le Hawker Hurricane en bois, dérivé dans la lignée directe des biplans de 14-18, devenu monoplan, mais tellement identique, et le Supermarine Spitfire, dérivé très direct des hydravions de course, y compris et surtout son moteur RR Merlin. L’histoire à déjà dit qui avait raison…
        Quel planeur d’aéroclub d’aujourd’hui, intégralement moulé en composite verre et carbone, peut refuser la filiation directe avec les machines de hautes perfos ? En fait, ce sont les mêmes planeurs… Utilisés en championnats parfois et le reste de l’année pour faire du circuit ou même des tours de piste.
        Quantité de technologies créés pour la compétition une fois au point sont dérivées pour l’usage « commun ». On ne peut le nier aussi facilement…

  • Sniper83

    Pour une fois qu’il y avait quelque chose de bien dans le monde de l’aviation on le supprime, ça me dégoute tout est fait en europe contre l’aviation sportive !!! heureusement que les américians certainement un peu moins c….s ont les courses de Réno, mais chaque année ça me fait des vacances un peu chères…..mais quand on aime on ne compte pas !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.