Accueil » Aviation Générale – brèves » Un An-2 cargo dronisé relie deux provinces chinoises

Un An-2 cargo dronisé relie deux provinces chinoises

Un drone cargo FP-98, le premier drone à voilure fixe de grande envergure de Chine, se prépare à décoller à Haikou, dans la province de Hainan, le 24 avril 2024. © Yuan Chen / pour China Daily

Un biplan FP-98, version chinoise de l'An-2, a réalisé un vol de 3 heures entre deux provinces séparées par une étendue maritime. Le vol a permis notamment de tester la réorganisation de l'espace aérien inférieur chinois en vue d'intégrer les drones et eVTOL.

D’après China Daily, un avion cargo FP-98 sans pilote a transporté 455 kg de semences depuis Haikou, sur l’île de Hainan, jusqu’à Zhuhai, dans la province de Guangdong. Ce vol à basse altitude aura duré trois heures, dont une partie s’est déroulée au-dessus d’étendues maritimes, au Nord de la mer de Chine.

En utilisant des moyens de transport terrestres et maritimes, le même voyage aurait duré 10 heures.

China Daily affirme par ailleurs que le FP-98 peut transporter jusqu’à 1,5 tonne de fret et dispose d’un rayon d’action de 648 nm (1.200 km). Pour sa mission, le drone a utilisé le système chinois de positionnement par satellite, BeiDou-III.

Cette première pour un vol à basse altitude entre deux provinces chinoises permet d’ouvrir la voix, toujours selon China Daily, à une utilisation accrue des niveaux inférieurs de navigation entre les provinces chinoises pour le commerce, le transport de biens et de personnes, le tourisme et les secours, à bord d’aéronefs avec ou sans pilote à bord. Depuis 2023, la Chine a entamé une grande réforme de son espace inférieur de manière à accompagner l’arrivée prochaine des drones et eVTOL.

Fabrice Morlon

Pilote professionnel, Fabrice Morlon a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Passionné d'aviation sous toutes ses formes, il a collaboré à plusieurs médias aéronautiques et publié une dizaine d'ouvrages, notamment sur l'aviation militaire.

2 commentaires

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • … c’est dans les vieux pots etc…
    Bien heureux dronistes chinois qui ne sont pas embêtés par des petits nappareils d’aviation générale qui encombrent leurs espaces aériens inférieurs 🤔 (… au cas où… : à prendre au 3 ou 4ème ° 😉)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.