Accueil » Un modèle réduit de Cub pour la NASA

Un modèle réduit de Cub pour la NASA

Le laboratoire du centre de recherche Armstrong de la NASA a récemment ajouté un nouvel appareil à sa flotte d'avions miniatures. Un MicroCub, de 60% la taille de l'avion originel, sert aux équipes de la NASA a tester en vol des systèmes destinés aux drones dans leurs évolutions à travers les espaces aériens des Etats-Unis.

15.03.2018

Le MicroCub de la NASA, un Super Cub à 60%, a effectué un vol inaugural qui lui a permis de valider son comportement en vol © NASA / Lauren Hughes

Alors que nombre de strat-up et d’entreprises travaillent actuellement sur les eVTOL et les avions du futur, la NASA a décidé d’utiliser le modèle réduit d’un Cub équipé d’une turbine pour mener ses recherches.
L’objectif de la mise en service de cet appareil vise à former les ingénieurs au vol radio piloté et à l’intégration de systèmes ainsi qu’à développer des technologies embarquées qui serviront à la prochaine génération de drones de la NASA.

Le modèle possède toutefois de bonnes dimensions, avec une envergure de 6,40 mètres. Modifié par les ingénieurs du centre de recherches, l’appareil a effectué son premier vol fin janvier 2018 de manière à tester son comportement au sol et étudier son enveloppe de vol. Ce vol inaugural a permis également de valider les systèmes de pilotage, le pilote automatique et de tester la turbine JetCat SPT-15 qui équipe l’appareil.

D’après les ingénieurs de la NASA, en plus de permettre de valider l’intégration du modèle réduit dans les classes d’espace aérien des Etats-Unis, le MicroCub offre une solution à bas coût pour plusieurs types de missions et une grande variété de tests : design de la cellule, emport de charges utiles diverses, études pour la réduction des risques de collisions notamment, valider les technologies autonomes…

Les prochains vols, qui seront entrepris sous peu, verront l’intégration d’un système comparable au TCAS (Traffic Collision Avoidance System) qui permet aux drones de « voir, être vu et éviter. »

Les membres de l’équipe du Subscale Research Lab au NASA Armstrong Flight Research Center en Californie, effectuent la prévol du modèle réduit © NASA / Lauren Hughes

2 commentaires

  • Jean-Mi

    Vous en voulez un pour votre usage personnel ? Simple, allez voir ici : http://www.billhempel.com/supercub60/index.php
    Celui de la Nasa a été muni d’un train d’atterrissage « façon brousse » et d’une turbine Jetcat au lieu du bicylindre de 275cc, mais pour le reste de la cellule, c’est le kit…
    L’intérêt de la machine est l’électronique embarquée…

  • fildru

    Régime jockey a la NASA pour àmaigrir aussi les fusées ! Une turbine pour ce joli j3 ou seules les roues semblent d origine , nous on aurait pris un Jojo national . Souhaitons leur beaucoup de plaisir car pour la conquête Martienne avec ses radiations tueuses en moins de 80 jours …!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *