Accueil » Un nouveau simulateur Alsim pour l’école de pilotage C3P de Tahiti

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Un nouveau simulateur Alsim pour l’école de pilotage C3P de Tahiti

C3P, Centre Polynésien de Perfectionnement au Pilotage, situé sur l’aéroport de Tahiti-Faa’a a prévu de réceptionner au cours du premier semestre 2019, un simulateur de vol Alsim ALX, FNPT II-MCC.

15.01.2019

Depuis sa création en en 2006, C3P (Centre Polynésien de Perfectionnement au Pilotage) totalise 20.000 heures de vol dans le ciel de Polynésie. © C3P

Avec la signature de son premier contrat dans les premiers jours de l’année, Alsim débute 2019 dans la foulée de 2018. Au cours du dernier trimestre de l’année écoulée le constructeur français a, en effet, dévoilé coup sur coup une série spectaculaire de ventes dans différents pays d’Europe (Irlande, Grèce et Portugal) et en Afrique du Sud (Johannesburg et Le Cap), mais aussi en France, chez Astonfly (Toussus-le-Noble) qui a acquis son troisième simulateur AL250 en l’espace de 12 mois.

C’est aussi avec une école française qu’Alsim a ouvert son carnet de commandes 2019. C3P (Centre polynésien de perfectionnement au pilotage) implanté à Tahiti-Faa’a et possesseur depuis 2012 d’un simulateur Alsim, a commandé un simulateur ALX toutes options de type FNPT II-MCC. Cet équipement pédagogique « couvre le spectre de la formation d’un pilote ab initio, de ses premières heures jusqu’à l’apprentissage du travail en équipage », explique Stéphane Chantre, gérant de C3P.

C3P qui a obtenu con agrément européen ATO en décembre 2013 a été créé en 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.