Accueil » Un Twin Mustang a volé… et ce n’était pas prévu !

Un Twin Mustang a volé… et ce n’était pas prévu !

Le 31 décembre 2018, sur l’aérodrome de Douglas en Géorgie, un des prototypes XP-82 Twin Mustang, en fin de restauration, a repris l’air pour la première fois depuis le 14 décembre 1949. Mais cet envol n’était pas programmé si tôt.

3.01.2019

Pas moins de 200.000 heures de main d'oeuvre ont été nécessaire pour remettre en état de vol le XP-82 44-83887 N887XP. © DR

Lundi, le pilote d’essais du Twin Mustang, Ray Fowler, devait procéder aux derniers essais de roulage à grande vitesse, exigés par la FAA, s’approcher de la vitesse de sustentation, s’élever une seconde ou deux et se reposer immédiatement. Le pilote a été surpris par l’accélération de l’appareil lorsque celui-ci s’est retrouvé en ligne de vol et, estimant qu’il ne lui restait sans doute pas assez de piste pour assurer un freinage en toute sécurité, a pris la sage décision de décoller et de procéder à un court vol d’essais qui a duré 5 minutes.

31 décembre 2018, le Twin Mustang s’envole ! © XP-82 TMRP

Le Twin Mustang a été conçu à la toute fin de la seconde guerre mondiale en tant que chasseur à très long rayon d’action, destiné à escorter les raids menés par les B-29 contre le Japon. Son premier prototype était constitué de deux fuselages de P-51H reliés par un plan central et par la profondeur mais les avions de série n’ont gardé que peu d’éléments communs avec le Mustang, en dehors de leur formule aérodynamique éprouvée. Ces appareils, dont 270 exemplaires ont été construits, ont participé à la guerre de Corée.

Le fuselage gauche de l’épave du X-82 exhumée en 2008. © Tom Reily

Il ne reste que cinq Twin Mustang aujourd’hui dont trois sont exposés sur des bases de l’USAF et deux en cours de restauration. Le XP-82 44-83887 N887XP qui vient de voler a été acquis en 2008 par Tom Reilly, à l’état d’épave, et ce premier vol impromptu est l’aboutissement de plus de 200 000 heures de main d’œuvre.

Frédéric Marsaly

A propos de Frédéric Marsaly

chez Aerobuzz.fr
Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

6 commentaires

  • Daurat

    merci a vous et recevez en retour tous mes voeux aéro 2019
    Bernard Daurat
    président d’honneur de TMma montaudran (maintenant « amicale des pionniers »)
    vice président des amis de M.Leyat (voiture a hélice)
    Président fondateur de « Mémoire de l’air »
    ex technicien musée de l’hydraviation de biscarrosse
    et sauvegarde du terrain de Croix d’hins à Marcheprime gironde

  • JEAN-LOUP FROMMER

    « a repris l’air pour la première fois depuis le 14 décembre 1949 ».
    « 270 exemplaires ont été construits, ont participé à la guerre de Corée ».
    Tiens !
    Je croyais que la Guerre de Corée s’était déroulée du 25 juin 1950 au 27 juillet 1953 ???

    • Franck Mée

      Peut-être que CE Twin Mustang n’avait pas volé depuis 49,vu que c’était un proto, mais que les Twin Mustang DE SÉRIE ont participé à la guerre de Corée ? Ça paraît logique et c’est ce que j’ai compris de l’article en tout cas…

    • Jean-Mi

      Oui, certes, mais le prototype dont il est question ici n’a pas fait la guerre. Il n’est qu’un des deux prototypes de cet avion et de ce fait n’a connu aucune activité militaire hors des essais en vols. Il est d’ailleurs fort probable que sur pleins de détails il ne soit pas conforme à la définition de série.
      Le pédigrée et le CV de cet avion d’essais est très bien connu, donc je fais confiance sur les dates annoncées…

    • Le prototype n’a sans doute pas participé à la guerre de Corée…

      • Frédéric Marsaly
        Frédéric Marsaly

        J’avais l’impression d’avoir établi un plan clair :
        1- le XP-82 N887XP a revolé, comment et pourquoi.
        2- qu’est-ce que le P-82 Twin Mustang et à quoi ça servait
        3- combien il en reste.

        Le XP-82 qui a revolé le 31 décembre avait été endommagé effectivement en 1949, alors qu’il était exploité par le NACA, et n’avait donc plus revolé depuis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.