Accueil » AirVenture 2021 dans la plus grande incertitude

AirVenture 2021 dans la plus grande incertitude

Dans la foulée de l'annulation de Paris Air Show 2021, premier salon aéronautique mondial, Jack J. Pelton, le président de l’Experimental Aircraft Association, se donne jusqu'à mai 2021 pour annoncer la tenue ou non d'AirVenture 2021, le plus grand rendez-vous mondial des passionnés d'aviation à Oshkosh.

14.12.2020

Le plus grand show aérien mondial d'Oshkosh est-il menacé ? © EAA

Les responsables de la santé publique des Etats-Unis ont averti que les événements à grande concentration de public pourraient ne pas être autorisés ou avec des contraintes très importantes jusqu’à la fin de l’été voire à la fin de l’année 2021. En conséquence, Jack J. Pelton, président et PDG de l’Experimental Aircraft Association, affirme que la planification et l’organisation d’AirVenture à Oshkosh, le plus important rassemblement mondial d’avions promet d’être «un acte difficile». L'événement est pour l'heure programmé du 26...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

3 commentaires

  • Jeff

    Bonjour

    Ton article est intéressant, juste et bien écrit. Je me suis rendu à Oshkosh à deux reprises en 2009 et 2011 et ce furent des expériences mémorables. J’étais supposé y retourner en 2020 mais on va attendre jusqu’en 2023 pour y retourner…

    Et je peux te confirmer qu’il y a du monde partout sur le site 🙂 Pas certain que la distanciation sociale sera facile à respecter. Et malheureusement ce sera le genre d’évènements, dont le coeur est son aspect très sociale, qui perdra de sa brillance par la distanciation sociale requise.

    Longue vie à Oshkosh et à Aerobuzz 😉

    Mes cordiales salutations

    Jean-François Boivin
    Saguenay, Québec

  • andre goldstein

    Le salon du Bourget prévu en juin venant d’etre annulé,
    malheureusement je ne donne pas cher du prochain Aero programmé fin avril..

  • Jean-Mi

    La, on rentre dans le dur…
    Les salons professionnels fermés, bon, on arrive à s’en passer même si le signal est fort, mais alors fermer les salons de passionnés, les institutions telles que Oshkosh, La Ferté-Alais, Sun&fun, et d’autres qui suivront, à un moment, ça va bloquer dans la têtes des gens, et mettre à bas des milliers de professionnels et d’associations. Qui qui organise ces évènements, qui qui s’occupe de sauvegarder le patrimoine, qui qui s’occupe de le mettre en valeur…
    On entend, à juste raison, grogner les restaurateurs, les intermittents, les bistrotiers… Mais qui parle des musées ? Qui parles de ces associations qui cherchent à sauver du patrimoine dans un vieux hangar menacé ? C’est de la culture aussi…
    Je crains des mouvements « sociaux » dans ces milieux, aidés pas les gens (nous) qui les soutiennent…
    Des mouvements de la part de ceux qui veulent pas mourir !
    Des mouvements de la part de ceux qui voudraient bien sortir !
    On ne peux pas tout interdire indéfiniment…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.