Accueil » Bernard Bacquié raconte Dieudonné Costes

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Bernard Bacquié raconte Dieudonné Costes

Une nouvelle fois Bernard Bacquié fait revivre un pionnier de l’Aviation. Après Saint-Exupéry, Guillaumet, Mermoz et bien d’autres (Editions Latérales), l’auteur-aviateur raconte les mille-et-un vols de Dieudonné Costes, ce héros oublié.

1.10.2019

Mitchel Filed, Long Island, le 11 février 1928. Le Brix descend du "Nungesser-Coli", tandis que Costes range ses effets. © Associated Press New-York / graphisme Éditions Latérales.

Dieudonné Costes, souvent associé à Maurice Bellonte pour leur fameuse première traversée de l’Atlantique Nord dans le sens Paris-New York en 37 heures et 14 minutes le 2 septembre 1930, a surtout été un pilote aux multiples facettes : pilote d’essais, pilote militaire, pilote de ligne…

Dieudonné Costes avec Maurice Bellonte devant le « Point d’interrogation ». © Fonds Bellonte / graphisme Editions Latérales.

25 octobre 1930 : le triomphe à Paris sur les Champs Elysées pour Costes et Bellonte. © Devred – Meurisse / graphisme Editions Latérales.

Si Dieudonné Costes reste encore aujourd’hui un héros oublié – à tort – le pilote fut pourtant reçu partout avec les plus grands honneurs par exemple à New York, à la Casa Rosada (siège du pouvoir exécutif argentin à Buenos Aires), à l’Elysées. Mais l’opinion publique a la mémoire sélective et certains ne retiennent encore de Dieudonné Costes que ses deux années passées en détention pour « trafic de cocaïne ». C’était dans les années vingt. Après sa relaxe, Costes s’envole pour de nouveaux raids vers l’Afrique et les Amériques à bord notamment du Breguet 19. Et c’est ce Dieudonné Costes qui nous intéresse tant. Et qui fait de lui un héros.

Dieudonné Costes, le héros oublié De Bernard Bacquié – Editions Latérales 191 pages – 30 euros ISBN : 978-2-9567132-0-3

En choisissant de rappeler la carrière de Costes, comme à son habitude, Bernard Bacquié ne se contente pas d’écrire une simple biographie. Il dresse un portrait inédit de l’aviateur sous forme quasi journalistique. Il place ainsi une foultitude d’anecdotes dans son histoire. L’auteur ne concevant pas de réaliser un livre sans illustration, parvient à livrer un ouvrage garni de près de 1.000 illustrations, cartes, croquis, photos d’époque souvent inédites et admirablement mises en page.

Bruno Rivière

 

A propos de Bruno Rivière

chez Aerobuzz.fr
Reporter photographe par passion, Bruno Rivière a assuré la rédaction en chef d’Aéroports Magazine pendant près de 25 ans. Il a également enseigné le journalisme en faculté. Spécialiste du transport aérien, il a rejoint Aerobuzz en janvier 2011. Bruno Rivière réalise des reportages et des recensions de livres.

6 commentaires

  • Jean Luc Charles

    Un article doit paraître dans le magasine de « Anciens-Aérodromes » sur le passage triomphal dans la Région des Hauts de France des deux héros de l’Atlantique.

  • Jean Charles Bonnard

    Il semble que l’incarcération de COSTES se situe entre 1947 et 1949,au motif d’intelligence avec l’ennemi, soupçon dont il sera finalement lavé mais qui sera probablement à l’origine de l’oubli où tomberont ses exploits.

    • Jean-Luc soullier

      Problème auquel s’est heurté René Fonck, quoiqu’il n’ait été incarcéré que brièvement.

    • Jean-Mi

      Coste a été administrateur de Hispano-Suiza pendant la guerre, sous le joug allemand, et à donc du « gérer l’affaire » comme il a pu. Je ne juge pas s’il a collaboré ou pas, mais force est de constater, qu’après guerre, à l’instar de Louis Renault (qui à fait pareil, forcé, gestion de la boite sous autorité allemande), et de bien d’autres, il a été écarté de la vie publique et industrielle, mis au ban de la société au titre de « collabo par non-opposition visible ». Victimes des purges d’après guerre quoi…
      Nombres d’avionneurs de l’époque ont eu le même problèmes, alors qu’ils cherchaient pour la plupart juste à sauvegarder un outil industriel et leurs employés, ou leur savoir. Je pense ainsi à NR Payen, artisan aéro comme il y en avait beaucoup dans les années 30-40, qui fut mis au ban après guerre (il ne percera jamais) pour avoir négocié avec les allemands les essais en vol et les données de ses avions. En vérité, il a œuvré pour retarder et empêcher par diverses ruses que ses avions, en particulier son Pa-22, ne parte en allemagne, tout en faisant voler la chose à Villacoublay sous couleurs allemandes, y compris avec du matériel allemand (moteur) !
      D’autres ont clairement collaborés…
      Sujet pas simple et polémique… Voir aussi la « disparition » de notre as Fonck, pour les mêmes raisons et malgré son palmarès…

  • Bonnard

    Enfin justice est rendue à Dieudonné CCOSTES,un de nos plus grands pilotes de l’entre-deux guerres, pionnier des plus grands raids, défricheurs de lignes,détenteur de records et presqu’inconnu des jeunes générations.Bernard BACQUIÉ nous livre la plus exhaustive biographie de cet acteur majeur de notre histoire aéronautique.Et une fois de plus, avec son talent habituel,l’auteur nous immerge dans l’époque de ces exploits,sortant de l’ombre sans jamais nous lasser, une multitude de détails méconnus.
    Passionnant.

  • Alain

    Bernard BACQUIÉ nous fait découvrir avec son souci de la vérité historique la vie d’un pilote qui a cumulé les exploits. Les photos, les témoignages, enrichis par une plume précise, captivante avec quelques pointes d’humour méritent de se plonger dans cet ouvrage pour donner à Dieudonné COSTES la place d’honneur qu’il mérite.
    A conserver dans sa bibliothèque!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.