bose A20

Accueil » Culture Aéro – brèves » Claude Gaucherand, du Crusader au Cessna 182

Claude Gaucherand, du Crusader au Cessna 182

Claude Gaucherand vient de sortir aux éditions JPO un récit autobiographique qui pourrait inspirer des auteurs de BD : « Pilote de Crusader ». En une cinquantaine de courtes histoires, Claude Gaucherand, contre-amiral de l’Aéronautique Navale, raconte sa vie pilote de chasse sur Crusader, puis son engagement au sein d’ASF (Aviation Sans Frontière) comme pilote de Cessna 182. Le bouquin est tout simplement époustouflant ! Non par la qualité de sa rédaction (un excellent pilote n’est pas forcément un écrivain de talent !), mais par la manière dont l’auteur parle de missions parfois extraordinaires avec le même ton que s’il racontait une partie de pétanques… On imagine Claude Gaucherand comme une sorte de « Tintin-qui-s’en-sort-toujours ». Et son livre aurait pu s’intituler « les aventures de Claude Gaucherand dans l’Aviation ». Sauf que ses histoires sont rigoureusement authentiques. D’ailleurs, les noms cités dans l’ouvrage sont ceux des vrais compagnons d’armes du pilote.

On commence par les débuts sur Stampe, sa progression sur Mystère IV, Etandard et Super Etandard, puis on apponte sur les porte-avions Foch et Clémenceau avec le chasseur Crusader (un engin supersonique de plus de 15 tonnes !) et on finit… en Afrique avec un monomoteur à pistons Cessna 182. Claude Gaucherand, qui totalise 2.240 heures sur Crusader, appartient à la trempe de ces pilotes qui savent rester humble y compris dans les moments les plus extraordinaires. On ne dévoilera rien ici, sauf pour l’exemple cette mission humanitaire au Niger un certain vendredi 13 au cours de laquelle pilote (Claude Gaucherand) et passagers auraient dû percuter la planète plus d’une fois…

Pour rendre ses aventures plus vivantes (une vraie BD vous disais-je !) l’auteur a choisi de les illustrer par des dizaines de photos, malheureusement pas toujours de la meilleure qualité et en noir et blanc. Qu’importe ! Une fois plongé dans cet univers d’avions de chasse et de tagazous, le lecteur accompagnera l’auteur en ne faisant plus qu’un avec lui… Comme Claude Gaucherand ne faisait plus qu’un avec ses avions. De bien belles aventures qui permettent aussi de découvrir des faces parfois cachées de l’Aéronautique Navale et d’Aviation Sans Frontière. B. Rivière

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Bannière Tbm910

Sur Facebook