Accueil » Claude Gaucherand, du Crusader au Cessna 182

Claude Gaucherand, du Crusader au Cessna 182

Claude Gaucherand vient de sortir aux éditions JPO un récit autobiographique qui pourrait inspirer des auteurs de BD : « Pilote de Crusader ». En une cinquantaine de courtes histoires, Claude Gaucherand, contre-amiral de l’Aéronautique Navale, raconte sa vie pilote de chasse sur Crusader, puis son engagement au sein d’ASF (Aviation Sans Frontière) comme pilote de Cessna 182. Le bouquin est tout simplement époustouflant ! Non par la qualité de sa rédaction (un excellent pilote n’est pas forcément un écrivain de talent !), mais par la manière dont l’auteur parle de missions parfois extraordinaires avec le même ton que s’il racontait une partie de pétanques… On imagine Claude Gaucherand comme une sorte de « Tintin-qui-s’en-sort-toujours ». Et son livre aurait pu s’intituler « les aventures de Claude Gaucherand dans l’Aviation ». Sauf que ses histoires sont rigoureusement authentiques. D’ailleurs, les noms cités dans l’ouvrage sont ceux des vrais compagnons d’armes du pilote.

On commence par les débuts sur Stampe, sa progression sur Mystère IV, Etandard et Super Etandard, puis on apponte sur les porte-avions Foch et Clémenceau avec le chasseur Crusader (un engin supersonique de plus de 15 tonnes !) et on finit… en Afrique avec un monomoteur à pistons Cessna 182. Claude Gaucherand, qui totalise 2.240 heures sur Crusader, appartient à la trempe de ces pilotes qui savent rester humble y compris dans les moments les plus extraordinaires. On ne dévoilera rien ici, sauf pour l’exemple cette mission humanitaire au Niger un certain vendredi 13 au cours de laquelle pilote (Claude Gaucherand) et passagers auraient dû percuter la planète plus d’une fois…

Pour rendre ses aventures plus vivantes (une vraie BD vous disais-je !) l’auteur a choisi de les illustrer par des dizaines de photos, malheureusement pas toujours de la meilleure qualité et en noir et blanc. Qu’importe ! Une fois plongé dans cet univers d’avions de chasse et de tagazous, le lecteur accompagnera l’auteur en ne faisant plus qu’un avec lui… Comme Claude Gaucherand ne faisait plus qu’un avec ses avions. De bien belles aventures qui permettent aussi de découvrir des faces parfois cachées de l’Aéronautique Navale et d’Aviation Sans Frontière. B. Rivière

Pilote de Crusader

11.09.2015

4 commentaires

  • alain AUDOIN

    Claude Gaucherand, du Crusader au Cessna 182
    Bonjour Amiral
    Le jour de mon premier roulage sur crouze j’ai obtenu le respectable surnom de croque monsieur de la part des pistards, et cette mésaventure reste à tout jamais gravée dans mon être.
    Je n’ai pas encore lu votre livre mais je vous adresse néanmoins un respectueux salut et un grand merci pour la mise en forme de nos souvenirs.
    Crouzeman un jour ….

    • Antoine M. Couëtte

      Claude Gaucherand, du Crusader au Cessna 182
      Salut Alain,
      When out of F8’s, out of the Fighters !
      En souvenir d’un vol commun (NAV BA VII) le 14 Août 1978 où j’avais « cogné » la PC tout près chez mes Parents aux commandes du F8E (FN) N° 16 ! …. à ton grand effroi (parfaitement justifié) car, comme tu me suivais en Formation de Combat, tu avais tout vu.
      Antoine M. Couëtte

    • murat

      Claude Gaucherand, du Crusader au Cessna 182
      Amiral, votre livre m’a passionné. Vous rendez hommage à tous ceux qui ont volés sur cet avion mythique au sein de la 14F et de la 12F. Votre livre donne un éclairage sur le métier d’un pilote de chasse de l’aéronavale que je recommande aux fana d’aviation. Merci.

      • Pierre Dominique JOUBERT

        J’ai moi aussi savoure tous ces recits bien que non pilote mais donateur d’ASF et petit cousin d’un de vos camarades crusemen des annees ( surtout ) 70 et 80, Jean Paul VEDRINE.
        Ayant aussi effectue mon service national comme marin appele a la BAN d’HYERES,
        autorise a voler comme passager sur Fouga en compagnie de son second Jean Jacques SURVIELLE par le Pacha de la 59S d’ alors, le Capitaine de Vaisseau Georges DENIEL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.