Accueil » Clostermann et Claire Roman réunis par un timbre poste

Clostermann et Claire Roman réunis par un timbre poste

Le 6 avril 2021, la Poste émettra un timbre et une mini-feuille de la thématique Poste-aérienne à l’effigie de Claire Roman, première femme pilote de l'armée de l'air, à l’occasion des 80 ans de sa disparition et Pierre Clostermann à l’occasion du centenaire de sa naissance. Le visuel a été créé par Benjamin Freudenthal.

20.02.2021

Pierre Clostermann et Claire Roman, deux pilotes français de la deuxième guerre mondiale. © La Poste

Depuis ses origines, la série Poste-aérienne a célébré des duos d’aviateurs historiques, commémorant des pilotes indissociables : Costes et Le Brix, Mermoz et Saint Exupéry, Guillaumet et Codos, … En 2021, un timbre Poste-aérienne rassemble deux aviateurs qui se sont illustrés séparément lors de la deuxième guerre mondiale, et pour lesquels, les trompettes de la renommée n’ont pas la même intensité. Pierre Clostermann, est l’As français par excellence. Claire Roman, malgré son engagement et ses faits d’arme, est infiniment moins connue.

La première française pilote de l’Armée de l’Air

Elle est née le 25 mars 1906 à Mulhouse. Elle réussit le concours d’infirmière en 1926. Elle s’engage comme infirmière de la Croix-Rouge au Maroc et s’intéresse alors à l’aviation et obtient son brevet de pilote en 1932. De retour en France, elle apprend à piloter différents appareils et participe à des compétitions aériennes. En 1937, elle décroche plusieurs records aériens féminins qui la placent dans la nouvelle génération d’aviatrices.

À la déclaration de guerre, Claire Roman se met à la disposition des autorités militaires. Par décret, les pilotes féminines confirmées sont autorisées à rejoindre les forces armées : le sous-lieutenant Claire Roman sera la première femme pilote de l’armée de l’Air. Faite prisonnière, elle parvient à s’évader, ce qui lui vaut une citation à l’ordre de l’armée et la croix de guerre. Démobilisée, elle reprendra ses activités d’infirmière. Mais le 4 août 1941, un avion civil effectuant la liaison Vichy-Pau s’écrase dans l’Aude à cause du mauvais temps. Passagère, Claire Roman est tuée. Elle avait 35 ans. 

Le Grand cirque

Pierre Clostermann quant à lui a gagné l’Angleterre et s’est engagé dans les Forces aériennes françaises libres dès qu’il a eu connaissance de l’appel du général de Gaulle. Au cours de ses 400 missions comme pilote de chasse au sein de la RAF, il remporte 33 victoires homologuées, est décoré des plus hautes distinctions britanniques et françaises, ce qui fait de lui le premier chasseur de France. En 1948, il publie Le Grand Cirque, ses mémoires de guerre, qui devient vite un succès littéraire mondial. Il décèdera le 22 mars 2006. Entre temps, il deviendra l’un des grands industriels de l’aéronautique française.

Illustration : Benjamin Freudenthal / Gravure : Claude Jumelet
Le timbre
Format : 52 x 31 mm Présentation : 12 timbres à la feuille
Tirage : 480.000 exemplaires Valeur faciale : 4,71 € – Lettre prioritaire 250g
La mini-feuille
Format : 130 x 185 mm Tirage : 35.000 exemplaires
Prix de vente : 47,10 € (10 timbres indivisibles, mini-feuille filmée sous Marie-Louise).
Conception graphique timbre à date : Benjamin Freudenthal

Retrouvez nous en podcast et vidéo

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.