Accueil » Culture Aéro – brèves » Direction l’Arizona pour le second Martin Mars

Direction l’Arizona pour le second Martin Mars

Le Philippine Mars avait été remis aux couleurs de l'US Navy pour un transfert vers un musée US qui avait ensuite avorté. © Coulson

Après avoir placé le Hawaii Mars au British Columbia Aviation Museum, le groupe Coulson vient d'annoncer que le deuxième hydravion géant JRM-3 baptisé Philippine Mars, va être offert au Pima Air Museum situé près à Tucson dans l'Arizona.

Cette fois, le voyage sera d’environ 2300 km. Le communiqué ne précise pas si le Philippine, qui n’a plus volé depuis son acquisition par Coulson en 2007, sera également remis en état de vol pour ce dernier voyage. Un convoyage routier serait possible car en étant un pur hydravion, il lui faudrait un plan d’eau d’une taille raisonnable pour se poser à destination, mais cette partie de l’Arizona est assez… sèche…

Le Pima Air Museum possède...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par Jean-Paul Wrona

    Bonsoir,

    Est-ce que l’on sait comment il est prévu d’exposer l’avion au Pima Air Museum ?

    Répondre
    • par Frédéric Marsaly

      Pour le convoyage comme pour l’exposition finale, on attend les précisions du musée. On s’en fera l’écho ici même au fur et à mesure que les choses seront dévoilées.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.