Accueil » Culture Aéro – brèves » « Flying Legends » quitte Duxford pour Sywell

« Flying Legends » quitte Duxford pour Sywell

Moment rare pour le spectateur que d'assister à l'évolution de cette patrouille de quatre Messerchmitt 109 (Buchon)... c'est la magie de Flying Legends ! © Fighter collection

A la suite d’un accord avec l’Imperial War Museum, l’iconique meeting aérien « Flying Legends » ne pourra plus se tenir sur le mythique aérodrome de Duxford. Stephen et Nicholas Grey, et leur équipe de la Fighter Collection, organiseront la prochaine édition de leur show aérien, l'un des plus prestigieux au monde, les 10 et 11 juillet 2021, à Sywell, au Nord-Ouest de Londres.

Sur fond d’annulation de tous les événements publics liée à la crise sanitaire, c’est un autre coup dur qui a affecté le monde du spectacle aérien fin août 2020 : l’annonce que « Flying Legends« , ne pourrait plus avoir lieu à « Dux« .

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

7 commentaires

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Toujours très compliqué de déplacer un éventement aérien, surtout de la dimension et de la notoriété du FL.
    Sur fond de discussions financières, avec des positions certainement rigides, ils en sont arrivés à ce point de rupture.
    – IWM souhaitant l’opération, ( entrées, parkings, boutiques, stands… ) et reléguer FL au rang de prestataire.
    – FL souhaitant conserver la totalité de la maitrise de son événement.

    L’Imperial War Museum y perdra. On profitait du FL, pour visiter les 2 musées. Ca leur procurait de la notoriété et d’importantes recettes ( entrees et goodies ). C’est dommage, j’ai découvert là bas des appareils fabuleux.

    Répondre
  • Quelle tristesse ! Un peu comme les aéropuces chassées du Bourget.
    Nous étions en équipage à l’édition 2019, sans savoir qu’elle serait la dernière.

    Longue vie à Flying legends, à l’aviation de collection britannique, et à Sywell !
    Sywell acueille déjà le LAA Rally, fly-in annuel du RSA britannique.

    Répondre
  • Article lu et relu, j’ai pas trouvé la raison pour laquelle ils doivent quitter Duxford.

    Le piper FBRUE garé sur la flightline en 2016
    http://www.acaiglons.fr/images/b17.jpg

    Répondre
    • L’imperial War Museum préfère organiser elle-même un meeting à Duxford et donc en récupérer les dividende plutôt que de « prêter » la plateforme à TFC qui récupère d’habitude les bénéfices. Je ne sais quelle part est reversée à l’IWM.

      Répondre
    • Relisez encore Merlin ! C’est pourtant tout à fait explicite dans le premier paragraphe… l’IWM, en difficulté financière actuellement a souhaité augmenter ses revenus en reprenant à son compte l’organisation du meeting de juillet, antérieurement mis en oeuvre par la Fighter Collection qui en encaissait bien évidemment les ressources…. L’IWM pense ainsi compenser le manque à gagner du fait de la désaffection du public par la fermeture de ses locaux (cause Covid)… Est ce plus clair ainsi ?

      Répondre
      • par Jean Paul Delevoye

        Bonjour Philippe

        J’ai bien lu cette phrase plusieurs fois:
        « Il est apparu comme une évidence à la direction de reprendre à son propre compte l’organisation du show, dans le but d’augmenter ses propres ressources. »

        Mais il ne me semblait pas clair de quelle direction il s’agissait, celle de l’iwm evoqué au dessus ou celle de flying legends puisque parlant du show organisé par flying legends.

        Pour moi, cette phrase peut se lire dans les deux sens.

        Répondre
      • Ca me paraît surtout être une « bonne » méthode pour s’assurer qu’aucun des fans de Flying Legends ne mettra un pied à leur meeting…

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.