Accueil » Henri Ecochard, le jeune homme qui a dit non !

Henri Ecochard, le jeune homme qui a dit non !

Le dernier numéro de la série documentaire « Histoire et devoir de mémoire » du CAF French Wing est consacré à Henri Ecochard. A l'occasion du meeting aéronautique Paris-Villaroche Air Legend, Stéphane Duchemin a rencontré cet ancien pilote de Piper L-4 de la 1ère DFL qui en juin 1940, a rejoint le général De Gaulle à Londres. Il avait alors 16 ans.

3.12.2018

Henri Ecochard, au meeting de Paris-Villaroche Air Legend devant un Piper de l'association Ham & Jam. © CAF French Wing

Henri Ecochard n’a pas attendu l’appel du 18 juin 1940 pour rejoindre Londres. Le 17 juin 1940, quand il a entendu le maréchal Pétain demander aux français de cesser le combat, il a refusé de se soumettre. Comme De Gaulle, il a dit non ! Mais lui n’avait que 16 ans. Le lendemain, il cherchait à s’embarquer pour Londres. Près de 80 ans plus tard, on sent sa détermination intacte, lorsqu’il raconte son engagement à Stéphane Duchemin, le président du French Wing, la branche française de la Commemorative Air Force.

Il revient sur sa campagne de Libye puis celle de Tunisie avec Leclerc. Pur produit de l’aviation populaire, il réussira fin 1943 à Alger à suivre une formation de pilote sur Piper. Elle lui permettra, de 1944 à 1945, au sein du 1er groupe du 1er Régiment artillerie coloniale (Peloton d’aviation de la 1ère division d’infanterie motorisée) sur Piper  L-4, de participer à la libération de la France.

Avec Henri Ecochard, le French Wing nous offre une nouvelle rencontre émouvante qui donne envie de se replonger dans les précédents numéros de la série documentaire « Histoire et devoir de mémoire ».

3 commentaires

  • François Henriot

    Merci pour ce document qui nous élève au-dessus de la mouise actuelle. Merci à Henri Ecochard et French Wing.

  • PARMENTIER

    Merci pour ce bel article et cet hommage à ceux qui ont sauvé notre Pays et restauré la paix alors que nous vivons des instants pénibles avec des individus qui ne cherchent qu’à détruire la France, son histoire, ses valeurs et ses symboles.
    Bravo.

  • Thomas Hawk

    En ces temps troublés, certains témoignages prennent une dimension toute particulière lorsqu’il s’agit de parler de valeurs. Merci au French Wing de partager ces témoignages !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.