Accueil » Le Corsair de la collection Salis distingué par l’Aéro-club de France

Le Corsair de la collection Salis distingué par l’Aéro-club de France

L’association Les Casques de Cuir (La Ferté Alais) remporte la Coupe Gifas pour la qualité de la restauration de son Corsair F – AZEG.  Au cours de la soirée, deux autres appareils ont également été primés.

26.10.2018

Le Corsair F4U-5 N de la collection Salis remporte le Grand Prix du Patrimoine de l'Aéroclub de France 2018 © L. Casaert

C’est à l’issue d’une longue délibération et d’un choix difficile que le Jury a annoncé son verdict, attribuant à l’association Les Casques de Cuir (Collection Salis) la Coupe du GIFAS, historiquement très engagé dans la préservation du patrimoine aéronautique Français.

Le jury au cours de la délibération, placé sous la présidence de Max Armanet, Président de la Commission Patrimoine et du collège expertal de l’Aéroclub de France et en présence de Catherine Maunoury, présidente de l’AéCF, d’Odile Chérel directrice de Cabinet de Patrick Gandil, Directeur Général de l’Aviation Civile et des représentants militaires et des grands industriels. © Alban Dury

C’est la famille Salis au grand complet et quelques membres des Casques de Cuir qui sont montés sur scène pour recevoir la distinction des mains de Pierre Bourlot, Délégué Général du GIFAS et du Général Vincent Carré, pour la magnifique restauration et la remise en état de vol du Chance Vought F4U -5N CORSAIR, après 10 années de labeur.

Max Armanet et les lauréats 2018 du Prix du patrimoine de l’Aéro-club de France. © Alban Dury

Parmi les autres récipiendaires, l’équipe de l’Association Les Alouettes représentée par Claude Laloi son président, recevait la coupe Saint-Exupéry des mains d’Olivier d’Agay, délégué Général de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry, pour la remise en conditions de présentation statique de l’hélicoptère SA 342L (N°1117), ex 1er Régiment d’Hélicoptères de Combat de Phalsbourg.

Cette remise en état fut rendue possible par une volonté de cette association qui œuvre au quotidien dans  un objectif d’insertion, en y associant des élèves du Lycée de l’Aérien Aristide Briand du Blanc-Mesnil, guidés et encadrés par un groupe de bénévoles, anciens professionnels d’EADS .

Catherine Maunoury et Olivier d’Agay remettent le Prix Saint-Exupéry à Claude Laloi, accompagné de membres de l’Association Les Alouettes, acteurs de la restauration de la Gazelle SA 342L © Alban Dury

La coupe AIRitage, (association nationale liée à Airbus Group œuvrant principalement pour la pérennité du Patrimoine industriel d’Aérospatiale, Matra et EADS), quant à elle, était remise par Philippe Lemasson (Airbus Group) à Yves Soudit de l’Association de Sauvegarde du Patrimoine Aéronautique du Charolais à Paray le Monial, auteur de la remise en vol, en 2018, du planeur Castel 311P N° 18/289 (F-CBYE) de 1951 stocké en piètre état à la suite d’un accident en 1965… soit plus de 53 ans après son immobilisation.

Yves Soudit (Association de Sauvegarde du Patrimoine Aéronautique du Charolais à Paray le Monial), , micro en main, est l’auteur de la remise en vol, en 2018, du planeur Castel 311P N° 18/289 (F-CBYE). © Alban Dury

« Notre patrimoine ne se réduira jamais à des machines, aussi amoureusement et fidèlement conservées et restaurées puissent-elles être ! « précise Catherine Maunoury. « Si nous tenons tant organiser et à doter, avec nos partenaires, un Grand Prix du Patrimoine, c’est dans un esprit de filiation, le respect de celles et ceux qui nous ont précédés, le respect de l’esprit qui les animait (…) Nous intéresser au patrimoine relève alors de la nécessité, en prenant garde de ne pas nous contenter des aspects techniques mais de nous souvenir de l’esprit qui inspirait ces machines… Le Grand Prix du Patrimoine est l’occasion de n’oublier ni les uns, ni les autres. »  

Ph. Chetail

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.