Accueil » Les As de l’aviation pour les 6-10 ans

La maison d'édition Quelle Histoire publie des albums destinés aux enfants qui racontent les grands personnages et les moments marquants de l'Histoire. De Neil Armstrong en passant par Cléopatre et de la seconde guerre mondiale jusqu'aux stars du football, la diversité des sujets traités permet également aux enseignants d'utiliser les livres en classe. Quelle Histoire vient de publier Les As de l'aviation, qui dresse la biographie en images de cinq pilotes de la Grande guerre.

11.12.2017

L'ouvrage présente la vie et le parcours de cinq as de l'aviation française au travers d'illustrations chaleureuses, dynamiques et toutes en rondeurs © Quelle Histoire

Avec des dessins tout en rondeurs, très colorés, accompagnés de quelques lignes de texte, les cinq aviateurs présentés dans l’ouvrage, parmi les pionniers de l’aviation militaire française, sont présentés au fil de 15 pages.

La vie, les exploits et la disparition de Célestin Pégoud, Charles Nungesser, Georges Madon, René Dorme et Georges Guynemer sont ainsi détaillés au fil de l’ouvrage. On suit ainsi l’évolution des aviateurs depuis leur naissance, avec toujours une référence à leur engagement, leur habileté hors-normes et leur destin de légende. L’ouvrage met l’accent sur la précocité de ces personnalités qui, adolescents, ont décidé de réaliser leur rêve d’aviation.

Une frise chronologique reprend à la fin de chaque histoire les faits marquants de la vie des aviateurs, puis une carte de France indique pour chacun les événements constituant sa vie d’aviateur militaire : combats, victoires aériennes, nominations et décès.

Quelle Histoire propose deux formats pour Les As de l’aviation : un beau livre de 92 pages (format 19 x 25 cm, ISBN 9782371044043, 12,50 €) et un coffret paru en 2016 regroupant trois livres de 35 pages consacrés à Gynemer, Pégoud et Nungesser (format 18 x 14 cm, ISBN 9782371043084, 15 €) © Quelle Hsitoire

L’ouvrage, réalisé en partenariat avec l’Armée de l’air, se termine avec une galerie de portraits de huit autres pilotes avec une brève description de leurs exploits. On y retrouvera René Fonck, Joseph Vuillemin, Maxime Lenoir, Dieudonné Costes… Puis une double page présente huit avions utilisés par l’armée française à l’époque : le Morane-Saulnier type L, le « Bébé » Nieuport 11, le Caudron G3, Spad VII et XIII etc.

Parmi les cinq as présentés, l’ouvrage consacre 15 pages à « l’homme de toutes les audaces », Célestin Pégoud © Quelle Histoire

Enfin, deux jeux concluent l’ouvrage : le lecteur devra aider l’un des aviateurs à rentrer à sa base au travers d’un labyrinthe, puis un quizz constitué de 20 questions permet de vérifier ses connaissances.

Si l’ouvrage est destiné aux 6-10 ans, les adultes pourront également apprendre des choses ou réviser leurs connaissances. La mise en page est agréable, les illustrations mettent souvent en scène des combats aériens et présentent des appareils souvent de manière fidèle. F.M.

Acheter en ligne : Les as de l’aviation : Les pilotes français de la Grande Guerre
Coffret as de 1914-1918 (3 liv.+1poster)

6 commentaires

  • ALDO

    Grand pays, petite mentalité politique de certains disciples de la bien bienpensance,effectivement René FONCK est notre plus grand As encore ostracisé de nos jours comme certaines personnes lors des obsèques d’un chanteur populaire.
    L’aviation,comme la musique, rassemble des personnes de toute sorte par une passion commune qu’un certain manque de noblesse empêche les autres d’en ressentir l’absence de préjugés.

  • Jean Pierre Marlon

    Vous avez encore volontairement oublié Réné FONCK ?
    Vous avez vraiment des problèmes avec ce personnage qui est le plus grand As de la première guerre !

    • H.Gindre

      Je suis aussi agacé par cet oubli (volontaire?)
      Malheureusement, René Fonck – notre plus grand as de la 1ère guerre mondiale – avait, bien plus tard, manifesté une certaine admiration pour le Maréchal Pétain…….ce qui lui vaut d’être « oublié » par les historiens et autres éditeurs de tout poil.
      C’est ainsi en France que l’on étiquète les gens, hélas!

    • Xav520

      « On y retrouvera René Fonck, Joseph Vuillemin, Maxime Lenoir, Dieudonné Costes…  »
      C’est marqué dessus… 😉 !

  • Thollon-Pommerol

    Le seul que j’ai lu -Célestin Pégoud- comporte une énormité dans un dessin qui montre Pégoud recevant la Légion d’honneur des mains d’un Général.
    Rappelons que la Légion d’honneur de Pégoud est arrive à Belfort le lendemain de sa mort.
    A moins que cela ait été corrigé?

    • Fabrice Morlon
      Fabrice Morlon

      Bonjour,
      A ce sujet, nous avons reçu un message de l’éditeur ce matin : « malgré les relectures de notre maison d’édition et de l’Armée de l’Air, il se peut que des erreurs se soient glissées, erreurs que nous corrigerons si nécessaire pour de futures réimpressions. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.