Accueil » Airbus Helicopters va assurer le soutien global du Tigre

Airbus Helicopters va assurer le soutien global du Tigre

Des engagements en matière de niveau de performance ont été pris afin d’augmenter le taux de disponibilité et de garantir les capacités de soutien des hélicoptères Tigre dans les dix prochaines années.

4.12.2019

Les 183 Tigre livrés à la France, à l’Allemagne, à l’Espagne et à l’Australie cumulent jusqu’ici
plus de 130.000 heures de vol. © Airbus Helicopters/A. Pecchi

Airbus Helicopters et l’Organisation conjointe de coopération en matière d’armement (OCCAR) ont signé un contrat de soutien global trilatéral visant à accroître le taux de disponibilité des hélicoptères Tigre exploités par les forces armées françaises, allemandes et espagnoles. Cet accord de soutien à long terme garantit la disponibilité et la facilité de maintenance du Tigre au-delà des dix prochaines années.

Ce contrat couvre des éléments critiques tels que l’amélioration continue et le traitement des obsolescences, ainsi que les réparations et la livraison des pièces de rechange garanties par tous les fournisseurs concernés. Il répond par ailleurs aux besoins individuels de chaque client, en fonction de ses scénarios opérationnels et de déploiement. En France, par exemple, l’accord garantit un taux de disponibilité des pièces de rechange allant jusqu’à 98 % et une simplification de la logistique, Airbus Helicopters assurant directement l’approvisionnement en pièces neuves, ainsi qu’en pièces réparées et autres consommables.

Déployé pour la première fois par la France en Afghanistan en 2009, et peu après par les forces armées allemandes et espagnoles, le Tigre continue de jouer un rôle décisif sur les théâtres d’opérations, grâce à sa grande polyvalence, sa capacité furtive et sa grande manoeuvrabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.