Accueil » Envol pour 42 élèves du BIA sur la BA106

Envol pour 42 élèves du BIA sur la BA106

La base aérienne 106 de Bordeaux-Mérignac est l’une des bases les plus actives de France en ce qui concerne le Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA). Elle a mis en place un partenariat avec 14 établissements scolaires qui englobe plus de 300 élèves.

21.06.2019

Dans le cadre du lien armée-nation, la base aérienne 106 Bordeaux Mérignac a accueilli le 19 juin des lycéens en formations BIA qui ont participé à un vol de découverte en TBM 700 à l'Escadron de Transport "Médoc". © J.K.S - R.R / Armée Air

Pour récompenser les élèves, la base aérienne propose une visite de son site et teste ses jeunes élèves à la fin de l’année. Ainsi, 300 élèves des établissements se sont prêtés au jeu et ont répondu au QCM lancé par la base aérienne 106. Une récompense exceptionnelle a été organisée pour ces jeunes : celle de pouvoir effectuer leur premier vol sur une base aérienne militaire. Les trois lauréats de chaque établissement ont ainsi pu voler à bord d’un TBM 700, dont est doté l’escadron de transport 00.43 « Médoc », stationné sur la base aérienne 106 Bordeaux-Mérignac.

Briefing pour un survol du lac d’Hourtin et d’une partie du bassin d’Arcachon. © J.K.S – R.R / Armée Air

C’est en 2015 que l’Armée de l’air a signé une convention avec l’Education Nationale afin de promouvoir le lien armées-jeunesse. Le Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA)fait partie des actions du ministère en faveur de la jeunesse et du lien Armée-Nation.

Quelques minutes avant l’embarquement à bord du TBM 700 de l’escadron de transport 00.43 « Médoc », stationné sur la base aérienne 106 Bordeaux-Mérignac. © J.K.S – R.R / Armée Air

Au niveau de la BA 106, le partenariat a démarré avec 7 établissements de Bordeaux et sa périphérie le 17 juin 2015. En 2017, 3 établissements ont rejoint le partenariat pour atteindre 14 établissements avec plus de 300 élèves à la rentrée 2018. Au niveau Armée de l’air, la base aérienne dispose de 16 intervenants d’active et de réserve pour assurer la mise en œuvre du brevet.

Un commentaire

  • bdd13
    bdd13

    Bravo à Hervé de St Exupéry pour avoir porté ce projet à l’échelle nationale, aboutissant à la convention AA-EN en 2015. Aujourd’hui, le soutien de l’AA est présent dans de nombreuses bases aériennes, fournissant aux jeunes passionnés l’expérience des professionnels et des anciens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.