Accueil » Fin du Hornet, fin des échanges franco-américains ?

Fin du Hornet, fin des échanges franco-américains ?

Quelles conséquences pour l'Aéronavale française du retrait des derniers F/A-8 Hornet de l'US Navy ?

5.06.2018

Le Super Hornet, hors limite pour les marins français… © Frédéric Lert/Aerobuzz.fr

La flottille 12F de l’aéronavale compte aujourd’hui en son sein un pilote de l’US Navy en échange. Juste retour des choses, un marin français est également en échange sur F/A-18 Hornet outre Atlantique. Mais la fin du Hornet au sein de la Navy et son remplacement généralisé par le Super Hornet devrait signifier la fin de cet échange de bons procédés.

Contrairement aux plus proches alliés des Etats-Unis (Grande-Bretagne, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande) la France ne fait pas partie de la très select alliance « five eyes » au sein de laquelle s’échangent quelques uns des secrets les mieux gardés. Et dont semble-t-il il faut faire partie pour être autorisé à évoluer en échange sur Super Hornet…

Frédéric Lert

Retrouvez nous en podcast et vidéo

6 commentaires

  • Jason Eric d'Anfrisac

    La Suède, la Russie, La France … quelle belle et puissante alliance aéronautique cela ferait … Je ne suis pas anti-américain mais les faits montrent qu’ils sont capables de rouler leurs plus proches amis (Royaume Uni) dans la farine quand cela les arrange. Nous devrions les laisser entre eux … sans pour autant rester seuls.
    Mais hélas … vous avez raison Stormy, les Young Leaders vont se charger de tout ramener dans le « droit » chemin.

    • Grisez Ph

      la coopération avec le club US / GB associés n’est qu’une formule qui devrait appartenir au passé … l’UE , et l’Europe en général devrait maintenant avoir Honte de dépendre aussi étroitement des USA pour sa défense , alors que … elle est plus riche (en PIB ) et plus « nombreuse « (démographie ) — personne , d’ailleurs , en 10 ans de gallup de rue , ne m’a donné les réponses exactes , ce qui donne une bonne indication sur le sentiment d’identité euro ! – que les 315 millions de yankees
      les médias refusent (j’ai demandé !) de publier des stats sur les rapports de forces aéros des blocs Russie , USA et UE -et Chine ..au cri de …l’UE n’est pas un pays, n’a pas de politique commune , etc ce qui n’est pas exact , et en évolution depuis …? deux / trois ans . Wait and see …

  • Gerzam

    On ne peut que regretter ce constat. Je suis d’accord avec Philippe , mais ne peux me démarquer de l’analyse de Stormy. De longues décennies d’échanges aéronautiques remis en question. L’union fait la force ! Alors pourquoi ces réticences ?….

  • Philippe

    J espère qu’ on n était pas assez bête pour le faire voler sur rafale ce pilote us. Je pense que les technologies super hornet – rafale se valent. Donc si pas de vol sur SH pas de vol sur rafale.

    • Frédéric Lert
      Frédéric Lert

      Bonjour Philippe,
      La flottille 12F est équipée de Rafale M depuis 2001 et le pilote américain évolue, pour quelques jours encore, sur Rafale M. Il n’a toutefois pas accès à certaines missions ni, semble-t-il, aux avions équipés du radar AESA à antenne active…
      Frédéric

  • Stormy

    A-t-on vraiment tant besoin que ça de s’imaginer faire partie de ces fameux « five-eyes » …. alors que de toutes façons, n’étant pas un pays anglophone, on n’en fera JAMAIS partie ?
    Un peu comme ces gens-ça qui ne sont pas de votre milieu, mais qui se collent à vous et dont vous n’arrivez pas à vous débarrasser car cela n’est pas facile de leur dire (et aussi qu’ils ne veulent pas comprendre)
    L’intérêt pour les anglo-saxons est que même si nous ne serons jamais acceptés dans leur club, nous en faire miroiter constamment la possibilité leur permet de nous accrocher à leurs wagons en politique étrangère notamment (et puis quand on voit qui est membre des Young Leaders, pour nous dire ensuite que la géopolitique prime sur l’industrie française et le commerce extérieur…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.