Accueil » Défense – brèves » General Atomics expose son XQ-67A

General Atomics expose son XQ-67A

Se dirige-t-on vers des avions de combat dont les capteurs seraient confiés à des drones éclaireurs semi-autonomes ? C’est en tout cas une piste sur laquelle travaille l’US Air Force © General Atomics

La société spécialiste des drones a dévoilé son XQ-67A, un engin sans pilote conçu pour répondre au programme Off Board Sensing Station (OBSS) de l’US Air Force.

Après une compétition face à la société Kratos, General Atomics a été choisie pour fabriquer et faire voler ce démonstrateur dans le cadre du programme OBSS. L’idée centrale est d’augmenter les capacités des chasseurs pilotés en plaçant des capteurs (écoute électronique, radar et/ou optrontiques) à bord de drones auxquels ils seraient liés et qu’ils pourraient contrôler. L’US Air Force cherche notamment à se prémunir de la menace grandissante posée par des appareils furtifs (pilotés ou non) en donnant à des drones la capacité de détecter les menaces très en amont et d’y faire face, tout en restant eux-mêmes discrets.

Frédéric Lert

Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.