Accueil » L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury

L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury

Pendant trois semaines, l'A400M a décollé, atterri et a manoeuvré sur la piste en herbe de l'aérodrome d'Ecury-sur-Coole (Marne). © Airbus Defence and Space

Airbus Defence and Space annonce que l’A400M a achevé avec succès sa campagne d’essais sur piste en herbe. Les tests ont été réalisés pendant trois semaines (septembre 2015) avec le MSN2 sur l’aérodrome de Châlons / Ecury-sur-Coole, dans la Marne. Cette plate-forme d’aviation générale Sur l’aérodrome municipal de Chalons / Ecury-sur-Coole (LFQK) sont basés l’aéro-club Farman Clément, l’association chalonnaise de vol à voile et l’école ULM Bleu ciel aéro. dispose d’une piste en herbe de 1.500 m de long et 80 m. Une aire de 1.500 m de long et 150 de large a été compactée pour l’occasion au printemps et a bénéficié d’un désherbage sélectif.

5.11.2015

Retrouvez nous en podcast et vidéo

14 commentaires

  • mefiance

    L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
    une pensée pour l’ equipage qui a été piegé par un logiciel alors qu’il était en essais sur un avion du même type.
    quand on voit qu’en aviation de loisirs on double les magnétos, on ne peut qu’être surpris qu’un système identique , ou une position défaut qui existe maintenant sur toutes nos voitures, ou une séparation, des deux moteurs inter, et les deux exter n ‘ait pas existé, espérons que ce soit maintenant le cas.

  • Grisez

    L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
    Je me demande pourquoi l’A400M n’a pas été doté de winglets type NOVA …Car AetC mentionne les problèmes de sortie de paras des 2 côtés à la fois , et du ravitaillement hélico .
    Dans ces deux cas , les vortex de l’appareil font trop de turbulence – sont trop puissants , ce qui .veut dire qu’une amélioration de ce côté serait -devrai être – bénéfique .

  • Thierry Géhan

    L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
    Bonjour
    Spécialiste de l’infrastructure, je suis surpris que de supposés éminents experts, probablement pilotes de transport tactique (?) soient surpris. Et je n’ai pas besoin de pseudo pour leur répondre.
    D’abord ce n’est pas une qualification opérationnelle – qui est l’affaire des utilisateurs – mais une certification, ce qui est assez différent, notamment parce qu’elle exige une piste standard. Pas évident à trouver avec un environnement propice, notamment « tranquille ».
    Ensuite tous les terrains sommaires sont reconnus par des spécialistes dont ceux du COS ou du génie (avec entre autres usage du pénétromètre à chocs) et si nécessaire améliorés, avant tout poser. Et ce depuis 1910. Même par la RAF pour poser des Lysander. Sinon il y a différentes techniques de largage. Nos équipages ne mettent pas les roues sur n’importe quoi. Tant mieux pour la mission, nos sous et notre potentiel.
    Et heureux que le terrain d’Écury écrive une nouvelle page d’histoire aéronautique militaire.

    • breguet14

      L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
      Merci Thierry Géhan pour cette mise au point technique et bienvenue sur ces essais., particulièrement sur la différence entre qualification opérationnelle et certification, chose que l’article ne précisait pas assez. Loin du sentiment de jubilation quant à faire du « bashing » de ma part : plutôt un sentiment de déception, de gâchis quand on voit les années qui passent et les difficultés de cet avion à être pleinement opérationnel. J’imagine bien que, derrière ces essais il y a pleins de gens qui bossent, des ingénieurs, des techniciens, des militaires, pour qui j’ai le plus grand respect, qui oeuvrent pour qu’existe un avion européen plutôt que d’acheter sur étagère un appareil russe ou américain, mais tout ça apparaît bien long…

      Cordialement,

      Didier

    • gerard weber

      L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
      Merci pour les commentaires des « vrais » spécialistes qui pourront certainement me renseigner sur la certification piste en herbe qui sauf erreur n’ existe pas.
      il s’agit seulement d’une qualification spécifique aux utilisateurs militaires.

  • Balle dans le pied

    L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
    Ah cette jubilation du « bashing » permanent ! Quel sentiment de toute puissance il donne à celui qui s’y livre : une vertigineuse impression de dominer le monde, en donnant son avis sur tout, et surtout ce qu’on ne connait pas ?

    Comme l’écrit « Tony », la certification obéit à des règles connues et acceptées par les professionnels, dont les « clients » (et donc les militaires). S’il se « satisfont » de cette démonstration sur cette piste là, dans ces conditions là, c’est certainement parce que ça signifie quelque chose.

    Ceci énoncé, on peut aussi faire preuve d’imagination : considérer par exemple qu’il y a une différence entre une action « one shot », sans souci de l’état du terrain après un posé et un décollage, et la mise en oeuvre d’une base opérationnelle « de campagne » qui suppose des atterrissages répétés sur la même surface (et c’est alors la mission du génie que d’optimiser le terrain).

    Mais laissons les contempteurs à leur navrante jubilation….

    • Tharcisse

      L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
      Entièrement d’accord avec vous. Je pense que les C130, C17 ou Antonov n’atterrissent pas sur n’importe quel type de terrain.
      Ensuite on ne fait pas aterrir un engin de plusieurs tonnes avec des hommes à bord sans avoir pris un minimum de précautions quit à assouplir les normes en fonctiondes résultats.Quels auraient été les commentaires si l’avion s’était enlisé par manque de précautions ? Pour ceux qui commentent sans être au courant des contraintes, il faut leur rappeler que les alliés, avant le débarquement en Normandie, on déposé des dizaines de commandos par sous-marin (de nuit en prenant de grands risques) pour tester le terrain des plages pour être sûr de pouvoir débarquer des chars.

  • Lou Ravi

    L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
    En réalité c’est bien plus facile de se poser sur une piste en herbe, notamment en « classique », que sur une piste en dur. L’A400 M connaîtra t’il un jour l’Afrique hors piste? Je le lui souhaite…

  • Grisez

    L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
    et … pourquoi ne pas l’appeler Pégase ?

  • Hervé

    L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
    C’est tout ? y a pas un petit récit des locaux sur cette campagne de test ? J’imagine que faire des tours de pistes avec un A400m, ca doit être mémorable. A moins que le terrain ait été réquisitionné/restreint/fermé à la CAP ?

    • breguet14

      L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
      Formidable ! Un avion qui coûte 135 millions d’Euros, qui a fait son premier vol en 2009, destiné aux forces armées et donc aux théâtres d’opérations variés et rustiques, et il n »était pas apte à se poser sur une piste en herbe !!!
      Et encore, celle-ci a fait l’objet de soins minutieux !

    • gerard weber

      L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
      Je suis surpris comme Breguet14 qu’une qualification opérationnelle de ce type se fasse et s’obtienne sur un terrain ayant fait l’ objet d’une préparation (compactage et déserbage sélectif!!!!)
      Avant qu’un A400M intervienne, on enverra les forces spéciales faire du jardinage le printemps précédent?
      Surprenant qu’une qualification ne soit pas elle même plus sélective…..
      Cela me rappelle les tests de normes d’émissions des diesel et aussi un test de qualification de tolérance au gel du carburant qui se faisait plein gaz et qui était « compliant » comme on dit et quant en opération, cette situation a été rencontrée mais après un long ralenti en vol, la remise de gaz a été une catastrophe…
      Les situations retenues par les certificateurs sont parfois peu proches de situations opérationnelles rencontrables.

    • Tony

      L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
      Bonjour Monsieur,

      quand on y connait rien à la certification d’un avion, on n’écrit pas des idioties comme vous le faites. Les exercices de certification se font dons des cadres de manœuvres calibrées dans des conditions très précises (par exemple une piste en herbe calibrée en dureté et matériaux composant le sol)…..

      Bref, j’aurais plutôt dit : « Super, et d’une capacité supplémentaire pour ce bel avion » même si en effet il a pris du retard depuis son lancement!
      Soyons fiers de notre industrie aéronautique qui, je le rappelle, est l’industrie qui permet d’avoir une balance commerciale positive pour la France.

      Cordialement.

    • guynemer13

      L’A400M certifié sur piste en herbe à Châlons-Ecury
      Va falloir prévoir l’engrais sélectif avant tout envoi sur les théâtres d’Opex…Dans les petites annonces pour l’AA on pourra lire, recherche bon jardinier avec expérience en terrain difficile…Qu’est ce qu’on se marre avec l’A400M ! Heureusement il reste les ricains et les russcofs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.