Accueil » La DGA commande 21 nacelles optroniques TALIOS supplémentaires pour les Rafale français

La DGA commande 21 nacelles optroniques TALIOS supplémentaires pour les Rafale français

Depuis 2019, les Forces françaises ont déployé TALIOS à plusieurs reprises sur les différents théâtres d’opérations où la France est engagée. © A. Pecchi / Dassault Aviation

Thales a reçu une commande ferme de 21 nacelles optroniques TALIOS par la Direction générale de l’armement (DGA). Cette commande porte à 67 le nombre de nacelles TALIOS qui équiperont les Rafale de l’armée de l’Air et de l’Espace et de la Marine nationale d’ici 2025.

Dans un environnement de plus en plus connecté, la nacelle Talios, système optronique d’identification à longue portée et de ciblage, permettra, à l’horizon du Rafale F4, de couvrir à la fois les missions de reconnaissance aérienne et d’attaque des objectifs de surface. La nacelle est capable de scanner une grande zone, d’identifier les cibles d’intérêt et de passer immédiatement en mode acquisition et poursuite de ces cibles. Sa haute résolution et sa capacité à présenter en vision couleur la situation tactique simplifient les missions des pilotes du Rafale. Thales a également développé un nouveau mode « Vision permanente » pour assister les équipages. Ce mode intègre la vidéo instantanée dans une cartographie 3D de l’environnement, permettant des gains de temps significatifs dans la perception de la situation tactique.

A terme, TALIOS intègrera des algorithmes d’Intelligence Artificielle qui apporteront une aide significative et sans précédent de détection et de reconnaissance des cibles permettant d’accélérer encore un peu plus le processus de prise de décision, en particulier dans un engagement de haute intensité.

Les livraisons des 21 nacelles optroniques TALIOS vont s’échelonner de 2024 à 2025, dans la continuité de la commande initiale de 46 exemplaires. ​

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.