Accueil » Le Beriev A-100, nouvel oeil de Moscou pour la mission AWACS

Le Beriev A-100, nouvel oeil de Moscou pour la mission AWACS

Le nouveau Airborne Warning and Control System AWACS de facture russe doit répondre à la menace représentée par les chasseurs de 5e génération de type F-35, dans l’OTAN. Dans cette perspective, un Beriev A-100 (AWACS) a effectué un premier vol d’essais, le 8 février.

15.02.2019

Le A-100 bardé d'antennes pour le recueil d'informations et la transmission. © JSC Beriev Aircraft.

Le Beriev A-100 (AWACS) n’est pas un simple « proto », mais une version proche de la « pré-série ». A son bord, une suite d’équipements numériques entièrement neuve, par rapport au A-50 qu’il remplacera. Il est rénové avec un « glass cockpit », des commandes de vol, et un système de navigation entièrement numériques.

Son radar à balayage électronique est conçu par Vega Radio Engineering Corporation qui prétend que ce système sera capable de suivre 300 cibles sur plus de 600 km, et de poursuivre un F-22 dont la signature radar est réputée pour être faible.

Le A-100 est la version AWACS de l’Ilyushin IL-76 MD-90A. Ces IL-76 Candid sont les fameux cargos en service en Russie depuis 1976. Une quantité inconnue d’IL-76 sera transformée en MD-90A à Ulyanovsk. Le  MD-90A vole avec 4 moteurs Aviadvigatel PS-90 de 14,5 t. de poussée, remplaçant les 4 Solovjev D-30KP de 12 t. d’origine.

A Taganrog, Beriev convertit en A-100, les MD-90A destinés à servir en tant qu’AWACS. Le A-100 remplacera le A-50, dont le système analogique et les contre-mesures sont dépassés. Une quinzaine de A-50 sont en service en Russie depuis 25 ans. 2020 est la date optimiste de mise en service du A-100 avancée par le Ministère de la défense. Un prototype du A-100 avait volé le 18 novembre 2017, mais son système n’était encore qu’en pleine gestation.

François Brévot

 

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.