Accueil » Le Burkina Faso commande un Airbus C295

Le Burkina Faso commande un Airbus C295

Le Ministère de la Défense du Burkina Faso a signé une commande ferme portant sur l’acquisition d’un avion de transport militaire C295 pour renforcer ses capacités de transport militaire.

13.12.2019

36 C235 sont actuellement en service en Afrique. © Airbus

L’armée de l’Air du Burkina Faso renforce ainsi ses capacités de transport, dans le cadre de la loi de programmation militaire 2018-2022, et rejoint la famille des opérateurs de l’Airbus C295. De son côté, Airbus souligne que son biturbopropulseur est particulièrement adapté aux missions effectuées dans les conditions extrêmes propres à l’Afrique subsaharienne : « Affichant des coûts de maintenance et d’exploitation abordables, le C295 est l’appareil idéal pour affronter les conditions climatiques du Burkina Faso.»

Pour sa part, Bernhard Brenner, directeur Marketing et Ventes d’Airbus Defence and Space, explique : « qu’avec les commandes de l’Algérie, de l’Égypte, du Ghana, du Mali, de la Côte d’Ivoire, et à présent du Burkina Faso, le C295 est en passe de devenir l’avion de transport tactique de référence pour le 21e siècle en Afrique, où 36 appareils sont actuellement en service. »

5 commentaires

  • Bell

    Soit c’est de l incompétence ou une arnaque…le pays a plus besoin d hélicoptère d attaque qu un avion dont l utilisation reste discutable aujourd’hui ou demain…en effet vont ils construire aussi des pistes pour l atterrissage…veut on nous faire croire que les renforts ne viennent que de la capitale ?! Rien que le coût du vol sera supérieur à sa maintenance. N importe quoi

    • Yan

      C’est une programmation qui comporte plusieurs volets. L’incompétence est un gros mot.

      • Pepe_Madrid

        Cela évitera que les soldats se fassent prendre dans des embuscades quand ils vont vers le nord en camion (10 heures de trajet depuis Ouaga)…..c’est probablement le plus intelligent des achats pour ramener l’autorité de l’Etat burkinabé en amenant rapidement des denrées fraîches, médecins, gendarmes dans les régions désenclavées….avant de dire n’importe quoi il serait bien de se renseigner sur les réalités du terrain. Une mitrailleuse, un avion d’attaque ou tout autre armement létal n’apporte que de nouveaux dommages collatéraux, mine l’autorité de l’Etat central et jette encore plus de jeunes burkinabé dans les bras des terroristes!

  • Gégé

    La grosse blague. Sur le parking de la base aérienne de Ouagadougou il y a un Casa 235 qui pourrit depuis des années. Cet avion a fait quelques vols après livraison puis à la première panne il est resté immobile sur ses pneus à plat. Pays corrompu et administrations incapables.

    • Gilles

      Il faut cependant préciser que le C235 acheté était une fabrication indonesienne sans aucun support apporté.
      Compliqué donc de maintenir un appareil dans ces conditions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.