Accueil » Le C130H modernisé de l’Armée de l’Air débute sa campagne d’essais en vol

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Le C130H modernisé de l’Armée de l’Air débute sa campagne d’essais en vol

Collins Aerospace Systems (United Technologies) a achevé la modernisation du poste de pilotage du premier des 14 C-130H Hercules de Lockheed Martin pour l’Armée de l’Air Française.

24.07.2019

Le programme de modernisation des C-130H de l'armée de l'Air française confié à Collins Aerospace inclut une rénovation de l’avionique avec une planche de bord tout écran et un système de vision améliorée . © Collins Aerospace

La campagne d’essais en vol de certification du C-130H modernisé est en cours sur la base aérienne de Bordeaux-Mérignac. L’avion est équipé de la solution avionique Collins Aerospace Flight2 et du double affichage tête haute (HUD), HGS-4500, avec système de vision améliorée multibande, EVS-300, pour améliorer la perception des pilotes de leur environnement. Une caméra infrarouge pour la détection d’objectifs a également été intégrée au HGS. Ensemble, ces solutions permettent d’améliorer les capacités opérationnelles des appareils pour répondre aux besoins spécifiques des missions.

Après le premier vol et la qualification par la direction générale de l’armement (DGA) des deux premiers appareils rénovés, Collins Aerospace et Sabena Technics fourniront des kits de modification au Service industriel de l’aéronautique (SIAé) pour l’installation en série sur les 12 C-130H restants de la flotte française.

Le contrat de modernisation avait été attribué en septembre 2016, par la DGA, à Collins Aerospace pour la maîtrise d’ouvrage, conformément à sa certification FRA-21J, aux côtés de ses partenaires Lockheed Martin et Sabena Technics.

Flight2permettra aux C-130H français un accès sans restriction à l’espace aérien mondial tel que défini par l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), leur procurant des capacités tactiques accrues tant sur les théâtres d’opérations que dans l’espace aérien civil. De plus, il permet une communalité pour le support et la maintenance avec les autres plateformes de l’Armée de l’Air telles qu’ E-3, AWACS, et KC-135 ainsi qu’une communalité avec les HUD du C-130J.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.