Accueil » Le Japon redemande du F-35

Le Japon redemande du F-35

Le gouvernement japonais, qui s’est déjà engagé pour 42 chasseurs-bombardiers de Lockheed Martin, pourrait acquérir jusqu’à cent appareils supplémentaires.

4.12.2018

Les Etats-Unis suggèrent au Japon d’acheter des F-35 pour réduire le déficit commercial entre les deux pays. Il suffisait d’y penser… © JSDF

La décision de Tokyo est attendue dans le courant du mois de décembre. Il s’agirait tout autant d’une réponse à la menace posée par la Chine qu’au résultat des pressions amicales du protecteur américaine pour acheter plus de ses équipements, afin de réduire le déficit commercial entre les deux pays. Les 42 appareils déjà commandés, destinés à remplacer les F-4 Phantom II d’ici 2024, seront tous des F-35A conventionnels. Le lot supplémentaire de cent appareils viserait cette fois au remplacement des F-15 les plus anciens.

Mais le Japon envisage également d’inclure dans ce lot une part de F-35B à décollage court et atterrissage vertical. Ces appareils pourraient alors servir à bord des deux porte-hélicoptères de la classe Izumo qui devraient alors être adaptés à leur usage.

Introduire la mise en œuvre de F-35B à bord de navires conçus pour l’emport d’une quinzaine d’hélicoptères ne sera pas une mince affaire… Il faudra créer des installations techniques, des soutes à munitions, adapter les soutes à carburant, les infrastructures du pont d’envol etc. Un long et sans doute très coûteux chantier, qui s’ajoutera au prix des avions eux-mêmes. F.L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.