Accueil » Le ministère des armées commande un premier prototype de système d’arme laser anti-drone

Le ministère des armées commande un premier prototype de système d’arme laser anti-drone

Le marché L2AD (Laser de lutte anti-drones) vise à déployer le prototype du système HELMA-P de CILAS aux Jeux olympiques et paralympiques 2024. © CILAS

La Direction générale de l’armement (DGA) a notifié le 8 juin 2022 le marché L2AD (Laser de lutte anti-drones) à la société CILAS (Ariane Group). Il prévoit notamment l’acquisition d’un prototype opérationnel de système laser capable d’identifier, poursuivre et neutraliser des mini et micro drones. D’un montant maximum de 10 millions d’euros, le marché L2AD s’inscrit dans le cadre du programme « Lutte anti-drones » conduit par la DGA.

Le marché L2AD vise le développement et l’expérimentation d’un prototype opérationnel sécurisé, issu du démonstrateur HELMA-P, évalué avec succès en 2020-2021. Il prévoit également l’étude de l’adaptation du système HELMA-P sur une plateforme navale, avec des premiers tests de faisabilité en mer prévus cette année.

Selon le ministère des armées, le système HELMA-P permet d’apporter une réponse graduée à la menace drone, depuis l’éblouissement des instruments d’observation jusqu’à la neutralisation par altération de la structure d’un mini ou d’un micro drone (c’est-à-dire de 100g à 25kg), entraînant sa chute en quelques secondes.

Au-delà des performances de neutralisation, un aspect important du projet L2AD consiste à assurer l’emploi en sécurité du système laser, en mettant en place un ensemble de protections matérielles et logicielles et en approfondissant le concept d’emploi avec les armées.

HELMA-P peut être couplé à différents systèmes de détection et de surveillance (optique, radar, son…). Ne nécessitant qu’une logistique réduite car il n’emploie pas de munitions, HELMA-P est conçu pour traiter une cible en mouvement avec une précision extrême.

Les premiers développements de HELMA-P datent de 2017, la Direction générale de l’armement (DGA) via l’Agence de l’innovation de défense a ensuite assuré sa montée en maturité jusqu’en 2021. HELMA-P a ainsi été évalué en environnement terrestre au centre d’expertise et d’essais de DGA Essais de missiles à Biscarrosse en 2020 et 2021 avec un taux de réussite de 100%. Le programme LAD conduit par la DGA prend à présent le relais pour la réalisation de ce premier prototype opérationnel.

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Il y a 50 ans « on » était plus ambitieux, l’objectif c’était avec un laser Ultra puissant de détruire au moins un avion voire un missile si possible.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(34) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.