Accueil » Le Rafale fête ses 10 ans de présence aux Emirats arabes unis.

Le Rafale fête ses 10 ans de présence aux Emirats arabes unis.

Les Forces françaises aux Emirats arabes unis (FFEAU) célèbrent les dix ans de présence du Rafale sur la base aérienne "Lieutenant-colonel Charles Pijeaud", point d'appui stratégique pour les opérations menées initialement en Afghanistan (Pamir), en Libye (Harmattan) puis en Iraq et en Syrie (Chammal).

15.12.2020

Pour célébrer ses dix ans de présence du Rafale sur la base aérienne aux EAU, les dérives de deux chasseurs ont été décorées spécialement pour l’occasion. © EMA

La base aérienne des Forces françaises aux Emirats arabes unis (FFEAU) a été créée le 1er septembre 2008. Cette même année, il a accueilli ses premiers avions de chasse. Tout d’abord, des Mirage 2000-5F de l’escadron de chasse (EC) 1/2 « Cigognes », suivis en 2010 de l'escadron de chasse 3/30 « Lorraine » avec trois premiers Rafale. En 2011, les Mirage 2000-5F quittent définitivement les EAU pour participer à la mission Harmattan en Libye et le 3/30 « Lorraine...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

18 commentaires

  • Francois01

    Le quotidien La Tribune, évoque aujourd’hui la relance des négociations pour la vente de Rafale entre la France et les Emirats …

  • Colbert

    Non les EAU n’achète pas exclusivement aux USA, le dernier contrat majeur signé en 2019 avec la France représente 750 millions d’euros pour 2 corvettes :
    https://www.leparisien.fr/economie/armement-la-france-vend-deux-corvettes-aux-emirats-pour-750-millions-d-euros-07-06-2019-8088372.php

    • chris

      Bonsoir
      Dans le cadre d’AEROBUZZ, je ne pense pas que soient ici concernés les corvettes vendues en 2019 ou les chars Leclerc vendus dans les années 90s (et qui nous ont d’ailleurs coûté énormément, car il a fallu remplacer sous garantie toutes les transmissions moteurs qui avaient cassé sur place: on imagine le coût des aller-retours …)
      Quant aux Airbus, Emirates et Etihad étaient clientes bien avant que Sarkozy décide de nous installer à Al Dafra, et leurs droits de traffic comptent largement plus que cette base pour choisir leurs fournisseurs !
      Pour le coût annuel de la base, même s’il se limitait à 75 millions en 2014, et donc probablement à 100 millions aujourd’hui, il correspond sans doute sur 10 ans aux bénéfices qu’auraient faits Dassault-Safran-Thales sur une vente d’au moins 36 Rafale ! (les bénéfices, pas le prix de vente)
      Vous comparez cette base à un porte-avions ? mais à quoi sert un porte-avions garé à demeure en face de l’Iran ? Pourquoi faire ?? L’Iran est-il devenu notre ennemi déclaré ?? Ou est l’intérêt de notre pays ???
      Pourquoi soutenir les sunnites contre les chiites ? Pour le compte de qui ??
      Pour rappel, on était pourtant bien contents quand l’Iran nous aidait à combattre l’Etat Islamique !
      Pour le marché aérien militaire des EAU dont nous avions conquis l’exclusivité dans les années 1970-2010 (Mirage 5 puis Mirage 2000), qu’on le veuille ou non, les USA nous en ont proprement éjecté (F16 + F35), et la faute en revient beaucoup plus aux maladresses et incompétences de nos politiques qu’à la qualité de nos matériels.

  • Colbert

    Non nous ne finançons pas la défense d’un pays étranger, c’est plutôt le contraire, la France dispose de l’équivalent de 3 bases : 1 base navale, 1 base aérienne, et 1 base terrestre, financeées très majoritairement par le pays hôte. L’équivalent d’un porte-avions à 250 km des côtes iranienne pour très peu d’euros : l’accord intergouvernemental conclu en janvier
    2008 avait Sur le plan financier, l’accord intergouvernemental conclu en janvier
    2008 avait prévu que les Émirats arabes unis financent la réalisation des
    infrastructures destinées à l’implantation militaire française dans le pays : base
    navale et de soutien, secteur français sur la base aérienne d’Al Dhafra,
    ensemble d’entraînement pour le groupement de forces terrestres. La France a
    simplement participé aux frais d’équipement de ces infrastructures (achats
    d’équipements particuliers, installations) pour un montant de 25 millions
    d’euros.
    Le coût annuel de la base sera de l’ordre de 75 millions à l’horizon
    2014, contre une cinquantaine en 2010, quand la base ne comptait que
    250 militaires. Il comprenait ainsi des coûts de fonctionnement de 21 millions
    d’euros par an et des coûts en personnel de 29 millions d’euros par an.
    L’ensemble du financement du dispositif relève du programme budgétaire 178
    « Préparation et emploi des forces de la mission Défense », sans que le
    programme 212 « Soutien de la politique de défense » ne soit mis à
    contribution, dans la mesure où les infrastructures sont réalisées par nos
    partenaires émiriens. que les Émirats arabes unis financent la réalisation des
    infrastructures destinées à l’implantation militaire française dans le pays : base
    navale et de soutien, secteur français sur la base aérienne d’Al Dhafra,
    ensemble d’entraînement pour le groupement de forces terrestres. La France a
    simplement participé aux frais d’équipement de ces infrastructures (achats
    d’équipements particuliers, installations) pour un montant de 25 millions
    d’euros.
    Le coût annuel de la base sera de l’ordre de 75 millions à l’horizon
    2014, contre une cinquantaine en 2010, quand la base ne comptait que
    250 militaires. Il comprenait ainsi des coûts de fonctionnement de 21 millions
    d’euros par an et des coûts en personnel de 29 millions d’euros par an.
    L’ensemble du financement du dispositif relève du programme budgétaire 178
    « Préparation et emploi des forces de la mission Défense », sans que le
    programme 212 « Soutien de la politique de défense » ne soit mis à
    contribution, dans la mesure où les infrastructures sont réalisées par nos
    partenaires émiriens.

    • Stormy
      Stormy

      Mr Colbert, vous auriez pu soigner un peu plus votre copié-collé (et d’une fiche d’il y a dix ans en plus !) ou alors vous relire…..
      Bien sûr que les bâtiments sont financés par les Emirats : là-bas, l’heure d’ouvrier pakistanais, le béton et les engins de travaux publics, ça ne coûte rien…
      Ca me rappelle les détachements en Arabie Saoudite d’il y a 25 ans, où on ne payait pas le pétrole, ce qui permettait de substantielles économies sur les heures des Mirages qui volaient là-bas, au lieu de voler en France.

  • Stormy
    Stormy

    Le président d’alors avait été convaincu par son ami Olivier D. (le petit-fils) qu’en basant du matériel français aux Emirats (et spécialement les Rafales) et en leur agitant quotidiennement sous les yeux… ils allaient en acheter. C’était bien mal les connaitre : ces gens-là, quand ils veulent voir un matériel français, russe, brésilien, sud-coréen, anglais, italien…. prennent leur téléphone et demandent qu’on leur arrange une petite visite sur place (de préférence lors de nos fêtes religieuses) Ils passent ainsi quelques jours agréables dans le pays en question, profitant à chaque fois de ce que l’on peut y trouver de meilleur….
    Ne soyons pas mauvais joueurs : ils ont eu Mirages III, 2000, satellites militaires, chars Leclerc, frégates Gowind, des Airbus en pagaille….. Par contre pour l’artillerie ils ont pris le G-6 sud-africain car c’était le meilleur, le PC-21 suisse pour la même raison, les BMP 3 russes pour leurs blindés…. bref, ils font ce qu’ils veulent et prennent en général ce qu’il y a de mieux, et n’ont jamais eu besoin de la base française pour faire leurs courses.
    Le plus triste est d’avoir déplacé pour cela des effectifs de Djibouti où nous étions un peu chez nous, et que le jour où nous déplairons aux locaux, nous aurons un claquement de doigts pour partir (comme cela est arrivé aux Canadiens il y a une dizaine d’années) Il est de plus défendu de parler de ces bases françaises dans la presse locale, à un point que c’en est même amusant lors de visites d’officiels français – alors où est l’intérêt ? (sachant que le jour où ils seront en guerre avec l’Iran, nous n’irons pas, quoiqu’on dise – ou alors si, s’il y a les Américains, pour faire un peu de figuration comme d’habitude, et se faire remercier à l’issue par un « nice job, guys » sans qu’ils aient le moins du monde changé d’opinion à notre égard)

    • Jean Baptiste Berger

      Et en plus de tout ce que vous dites, ça nous lie les mains…et les pieds à ce régime, celui qui séduit nos jeunes analphabètes en leur offrant une équipe de foot pendant que leurs élites, elles vont dans nos universités ! (Quand on ne « détache » pas nos meilleurs enseignants dans les leurs….)
      Qui plus est, on leur offre, avec des bases sur place, une forme de bouclier contre leur ennemi juré de Jerusalem, tout en nous obligeant à nous positionner comme les Américains contre l’Iran de façon systématique.
      Je pense que nos marchands d’arme y trouvent leur compte…et c’est tout !
      Pour les avions civils, ils les achètent en ėchange du droit de les poser chez nous…au dėtriment des compagnies Françaises !
      Quel intérêt pour la diplomatie Française ?

  • Donald

    Magnifique, nous finançons gratuitement la défense d un pays qui achète exclusivement américain. La France a besoin de policiers, de prisons, d une justice rapide pour faire baisser la délinquance affolante de notre pays.
    Les ennemis de la France sont en France, pas aux EAU

    • Jean-Loup FROMMER

      @Donald
      revoyez votre historique des ventes d’armes au EAU…
      Si je ne me trompe pas, les EAU ont été les seuls à nous acheter des Leclerc, et pas qu’un !
      En 2001-2002, j’étais sur place, leur flotte alignait des Mirage2000-9. Nos collègues Emiratis nous disaient :  » qu’ils n’avaient pas besoin de notre armement, mais qu’ils l’achetaient parce qu’ils nous aimaient bien ! »….

      • Jean Baptiste Berger

        « Parce qu’ils nous aimaient bien »
        …Et il s’est trouvé des gens, chez nous, pour les croire !

      • chris

        Comme vous dites, c’éait en 2001, donc il y a 20 ans !
        A l’époque la France était bien un gros fournisseur des Emirats dans le domaine AERO: une soixantaine de Mirage 5 en plusieurs contrats, suivis par autant de Mirage 2000 en plusieurs contrats. Nous étions même leur fournisseur EXCLUSIF !
        Mais on parle de Al Dafra et de nos « réussites » la-bas depuis 10 ans …
        Et là, c’est Waterloo + Trafalgar, avec leur commandes de F-16 et F-35 ! et pour nous juste un lot de consolation avec la modernisation de quelques Mirage 2000 ! mdr … jaune !
        Et contrairement à certains commentaires, je ne vois pas ce qui empêchera les EAU d’utiliser Al Dafra en cas de conflit avec l’Iran, et donc les Iraniens de bombarder cette base, et donc la France d’être impliquée dans ce conflit …
        D’ailleurs les Rafale indiens ont récemment évité d’y faire escale en septembre, de crainte que les iraniens ne réitèrent leur tir de missiles comme en juillet …

    • Tonton Volant

      Quand on n’a qu’une matraque comme outil — et l’on ne parle que « d’outil » pour l’emplacement — toutes les solutions sont les prisons. Pour la délinquance, on compte aussi les crimes et délits policiers ?
      Arrêtez de regarder BFM et autres …

      Aïe, ce commentaire ne passera pas !

      • Tonton Volant

        Ben, si ! C’est passé ! Mais pas le précédent concernant  » le bras droit »…

      • Gil Roy
        Gil Roy

        Vous me faites perdre beaucoup de temps… Dommage.

      • Tonton Volant

        Monsieur Gil Roy,
        Je ne vois pas en quoi émettre un avis pacifiste et « progressiste » avec des références historiques — en relation avec un vécu — froissent et font perdre du temps en « modération ».
        Je trouve cela ,pour le moins, plutôt désobligeant.
        Vous avez mon adresse courriel, vous pouvez me contacter pour m’expliquer.
        Sincèrement,

  • chris

    Je ne suis pas certain qu’il faille célébrer cela !
    Il y a 10 ans, Sarkozy avait décidé la construction de cette base et l’envoi de nos Rafale surtout pour obtenir une commande de 60 Rafale par les Emirats !
    On attend encore cette commande, mais entretemps les Emirats ont eu nos Rafale gratuitement avec nos pilotes, ce qui leur a permis d’acheter des F-16 et des F-35 avec les économies réalisées grâce au contribuable français !
    Quelle « magnifique » opération de Sarkozy ! (en plus de ses (més)aventures en Lybie, au Brésil et au Maroc, pour le Rafale)
    L’argent ainsi gaspillé n’aurait-il pas été mieux utilisé pour un second porte-avions par exemple ?
    Et de plus, et surtout, cela mettra notre pays en première ligne en cas de guerre entre l’Iran et les monarchies du golfe !
    Au nom de quoi on doit défendre les sunnites contre les chiites ????
    En quoi cela nous concerne-t-il ????

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.