Accueil » Défense – brèves » Le transpondeur Saab pour les Falcon 2000 Albatros de la Marine

Le transpondeur Saab pour les Falcon 2000 Albatros de la Marine

La France a commandé douze Falcon 2000 Albatros. © Dassault Aviation

Les transpondeurs aéroportés de dernière génération de Saab TransponderTech ont été sélectionnés pour être intégrés à la flotte d'Albatros Falcon 2000LXS de Dassault Aviation pour la surveillance et l'intervention maritimes.

La Marine nationale doit recevoir au total 12 Falcon 2000LXS pour remplacer les Falcon 50M et Falcon 200 Guardian qui seront retirés du service entre 2025 et 2030. Il s’agit du programme AVSIMAR (Avions de Surveillance et d’Intervention Maritime) de la Marine française destiné à assurer la protection et la défense maritime du territoire. Et c’est dans le cadre de ce programme que Saab TransponderTech a été sélectionné pour équiper les Falcon 2000 Albatros de Dassault Aviation 

Les transpondeurs AIS et VDES de nouvelle génération de Saab répondent aux exigences strictes de la plate-forme Albatros, un système multi-mission prêt à fonctionner dans un large éventail de conditions allant de la protection du territoire et de la sécurité maritime à l’action gouvernementale en mer, en passant par la lutte contre la pollution et le trafic, la surveillance des frontières et des zones d’exclusion, la police des pêches ainsi que la recherche et le sauvetage en mer.

« C’est une confirmation de l’ambition de Saab d’être leader dans cette technologie maritime et une reconnaissance de notre coopération à long terme avec Dassault »

Johanna Gustafsson, directrice générale de Saab TransponderTech.

Saab livrera un total de 8 ensembles comprenant chacun un transpondeur AIS R5A et un récepteur VDES/AIS R6A. La plateforme R6A est un récepteur VDES et AIS multicanaux à l’épreuve du temps, spécialement conçu pour les applications aéroportées et basé sur la technologie SDR (Software Defined Radio) de Saab.

Martin R.

Martin R. est le développeur et webmaster d’Aerobuzz depuis sa création en 2009. Développeur de formation, il a fait ses classes chez France Telecom. Il lui arrive d’oublier ses codes le temps de rédiger un article sur un nouveau produit multimedia ou sur un jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(34) [1]=> int(33) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(34) [1]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.