Accueil » L’équipage d’un Cirrus SR 22 de l’armée de l’air sauvé par le parachute de secours de l’avion

L’équipage d’un Cirrus SR 22 de l’armée de l’air sauvé par le parachute de secours de l’avion

Un avion d’entrainement de type Cirrus SR 22 de la Base Aérienne 701 de Salon de Provence s’est abimé (mardi 13 avril 2021) sur la commune de Cabannes dans les Bouches-du-Rhône. L’équipage doit son salut au parachute de secours du quadriplace.

14.04.2021

Les Cirrus SR 20 et SR 22 équipent le Centre de Formation Aéronautique Militaire Initiale depuis 2013. © Armée de l'Air et de l'Espace

Il était un peu plus de 14 heures lorsqu’un monomoteur quadriplace exploité par le Centre de Formation Aéronautique Militaire Initiale (CFAMI) stationné sur la Base Aérienne 701 de Salon de Provence s’est crashé à proximité de l’autoroute A7. L’équipage, composé de 3 militaires, confronté à des problèmes mécaniques ne permettant pas la poursuite du vol, a fait usage du parachute de secours qui équipe la gamme des avions du constructeur américain Cirrus Aircraft.

Le SR20 comme le SR22 de Cirrus Aircraft sont équipés du système CAPS de parachute balistique de cellule à déclenchement pyrotechnique. © Cirrus Aircraft

Les trois hommes ont pu s’extraire de l’épave sains et saufs après avoir terminé leur descente très ralentie dans les arbres. L’un des occupants a été légèrement blessé dans le choc de fin de course. L’avion, construit en matériaux composites a été détruit à l’impact.

La mission du jour  prévoyait une navigation en direction de Grenoble dans le cadre d’un vol de formation.  Un pilote, un instructeur et un élève pilote se trouvaient dans la cabine.

Le Ciruss SR22 est utilisé comme avion d’entrainement par l’Armée depuis 2013. Mis à disposition par la société CATS (Cassidian Air Training Services)  7 SR22 et 16 Cirrus SR 20  répondent à cette mission de formation initiale à Salon de Provence pour les élèves Officiers de l’Ecole de l’Air et à l’école d’initiation au pilotage (E.I.P) de l’escadrille 50S basée à Lanvéoc-Poulmic, pour les élèves de l’École Navale de Brest. L’USAF est également dotée de vingt-cinq de ces machines sous la désignation de Cirrus T-53 A.

L’enquête de sécurité a été confiée au BEA-É. Le BEA-É est le bureau enquêtes accidents pour la sécurité de l’aéronautique d’État alors que BEA le bureau enquêtes et analyses pour la sécurité de l’aviation civile. L’enquête judiciaire est menée par la gendarmerie de l’air. Les 2 enquêtes sont indépendantes. La première cherche à comprendre les causes pour émettre des recommandations de sécurité afin qu’un même événement ne se reproduise pas, comme le fait le BEA pour l’aviation civile. La seconde cherche à déterminer les responsabilités en vue d’une décision judiciaire.

Concernant l’état de santé des pilotes, deux militaires indemnes ont pu quitter le service hospitalier où ils avaient été transportés après l’accident, le troisième est maintenu en observation à l’hôpital d’instruction des armées Laveran à Marseille. Mais son état n’inspire pas d’inquiétudes.

Ph.C

Un premier Cirrus SR20 sous les cocardes

La BA701 de Salon-de-Provence réceptionne son premier Cirrus SR20

Le Cirrus SR20 fait son entrée dans la Marine Nationale

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

11 commentaires

  • DIDIER COFFY

    La tesla c’est une entourloupe …. avec une autonomie réelle limitée à 200 km sauf si on se traîne à 80 sur autoroute !
    Ça fait cher du km h…

  • Oui ! C ‘est une opportunité;le parachute. Je suis content qu’ ils sont sains et sauf.moi avec mon pa28 avec les arbres devant,j aurai eu aucun chance

  • bso

    pourquoi le parachute? l’avion ne planait pas?

    • Jean-Mi

      Si pas de zone posable devant eux, il vaut mieux tirer le parachute que de finir dans les arbres avec de la vitesse. En l’occurrence, ils ne sont pas morts ni blessés (1 légèrement) malgré un crash en foret.
      C’était donc la bonne décision. Bravo.

    • Pascal Grangier

      La finesse de l’appareil, mais aussi l’altitude au moment de la panne sont primordiales et déterminent seules la réaction du pilote. Le point de non retour est très vite atteint et la prise de décision doit être rapide.

  • Georges LESCALUP

    Pourquoi, Robin/Jodel qui avait été si créatif, s’est totalement endormi?

    • Piron

      En grande partie pour la fiscalité française et les coûts de production.
      Après avoir tué l’aviation générale comme l’industrie nous voilà à détruire l’automobile de luxe, la seule rentable, avec des taxes à l’immatriculation jusqu’à 30 000 et bientôt prévues à 50 000 € par les ayatollahs du climat. Bientôt tous à vélo !

      • JmB

        Les taxes étant du ressort de l’Etat, en disant ayatollahs du climat vous voulez parler du Président qui définit le cap, du gouvernement qui propose les lois et de la majorité LREM qui les vote à l’Assemblée, c’est bien ça ?

      • Xav520

        « l’automobile de luxe, la seule rentable » : absolument pas !
        Il est bien connu que le prix (très supérieur au coût) de la 2cv Citroën a toujours financé les DS qui étaient déficitaires…
        D’ailleurs le prix des entrées de gamme va doubler en France (ça a déjà commencé) pour financer l’électrique.
        La taxation du haut de gamme touchera surtout l’industrie allemande… (va falloir rouler de nouveau en CX… mais sans Concorde pour en faire la publicité… 😉 !)

      • Jean Baptiste Berger

        JmB,
        Piron a raison, et pour ce qui est des responsables je crois que vous avez mis dans le mille!
        Ce qui est grave c’est que ces (ir)responsables font cela pour avoir l’adhésion des crétins qui sont eux-mêmes convaincus qu’ils vont sauver la planète de cette façon.
        C’est à la mode, comme imposer la disparité (comme la parité, d’ailleurs)à l’ENA (ou l’école qui la remplace), dans l’armée, au gouvernement, justement, etc. au dėtriment de la compėtence et du mérite !
        Ou accepter qu’on réécrive l’histoire comme ça en arrange certains, créer tous les jours de nouvelles lois stupides pour interdire de s’exprimer librement, interdire la publicité aérienne ou autres imbécillités !
        Dans ce domaine de cette nouvelle religion verte, aussi irrationnelle que les autres sectes ou religions, l’imagination pour asservir le monde libre est sans limite ! chaque nouvelle idée stupide est approuvėe, au moins chez les religions « traditionnelles » y a t il un semblant de filtres…
        Un minimum de bon sens devrait pourtant animer ces gens à qui le peuple a donnė sa confiance pour le protéger, justement, de ces errements électoralistes et des dangers sous-jacents à cette attaque tous azimuths fomentée à l’extėrieur pour affaiblir notre nation.

      • Jean paul Delevoye

        La tesla est très rentable.

        En bourse aussi https://www.controleradar.org/tesla-bourse-ascension

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.