Accueil » L’US Air Force cherche un remplaçant à ses avions de l’Apocalypse

L’US Air Force cherche un remplaçant à ses avions de l’Apocalypse

Une certitude : les remplaçants des quatre postes de commandement volants E-4B seront des Boeing.

9.12.2019

L’E-4B est un bel avion facilement reconnaissable au premier coup d’œil à sa volumineuse antenne de communication satellite sur le dos du fuselage. Une centaine de personnes peuvent prendre place à son bord pour commander le feu d’artifice final. © USAF

Depuis 1974, l’US Air Force dispose de quatre E-4B qui seraient utilisés comme postes de commandement volants par le président américain et son état-major en cas de conflit nucléaire. Les Américains, qui ont le sens de la formule et ont inventé le cinéma catastrophe, ont surnommé ces Boeing 747-200 militarisés les « doomsday plane » : les avions du jour du jugement dernier.

Le remplaçant de l’E-4B devra être un appareil dérivé d’un avion commercial et comme on imagine mal le Pentagone acheter un Airbus pour celte mission, le choix devrait se faire entre un B777 et un B747-8. Ce dernier, dont la motorisation quadriréacteur offrirait de meilleures assurances de plonger la Terre dans l’hiver nucléaire, est également en passe de remplacer les VC-25A présidentiels.

L’appareil sélectionné pourrait également être destiné à remplacer les  E-6B TACAMO mis en œuvre par l’US Navy, dérivés quant à eux de Boeing 707, mais également utilisés pour le contrôle à distance de la triade nucléaire américaine. F.L.

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.