Accueil » Premier contrat pour le SCAF franco-allemand

Premier contrat pour le SCAF franco-allemand

Dassault Aviation et Airbus signent le contrat d’Étude de concept commune du Système de combat aérien futur. Il s’agit en particulier d’identifier des concepts de base préférentiels pour les principales composantes du SCAF que seront l’avion de combat de prochaine génération, les drones, un système de systèmes et les services associés de prochaine génération. 


7.02.2019

Maquette d'un avion de combat de nouvelle génération proposée par Dassault Aviation. © Dassault Aviation - V. Almansa

La France et l’Allemagne ont notifié le tout premier contrat – une Étude de concept commune (JCS) – à Dassault Aviation et Airbus au profit du programme de Système de combat aérien futur (SCAF). Le lancement de cette étude a été annoncé par la ministre française des Armées, Florence Parly, et son homologue allemande Ursula von der Leyen, à l’occasion d’une réunion organisée le 6 février 2019, à Paris. 
La date de démarrage de cette étude de deux ans est fixée au 20 février 2019.

Pour Éric Trappier, PDG de Dassault Aviation : 
« Cette nouvelle mesure est un élément fondamental pour assurer l’autonomie stratégique européenne de demain. Dassault Aviation mobilisera ses compétences d’Architecte et d’Intégrateur systèmes pour répondre aux besoins des Nations et permettre à notre continent de rester à l’avant-garde du domaine primordial des systèmes de combat aérien. »

Pour Dirk Hoke, Président exécutif d’Airbus Defence and Space : 
« Le SCAF est l’un des plus ambitieux programmes de défense européens du siècle. Avec la signature du contrat aujourd’hui, nous allons enfin mettre en marche ce programme de haute technologie. Les deux entreprises s’engagent à fournir à nos Nations les meilleures solutions en ce qui concerne l’avion de combat de prochaine génération et les systèmes de systèmes qui l’accompagneront. Nous sommes ravis de recevoir cette opportunité et honorés de la confiance qui nous est accordée. »

Dassault Aviation et Airbus prennent les commandes du Système de Combat Aérien Futur

Le système d’armes prévu se composera d’un avion de combat de prochaine génération ultra performant collaborant avec un ensemble d’armements à la fois nouveaux et revalorisés, et d’un essaim de systèmes sans pilote (drones) interconnectés par un Cloud de Combat et un écosystème intégré dans une architecture dédiée de type systèmes de systèmes.

L’étude de concept commune repose sur le document HL CORD (High Level Common Operational Requirements Document) cosigné par les ministres de la Défense des deux pays lors du Salon aéronautique ILA de Berlin en avril 2018, ainsi que sur les études de concept nationales respectives.

Cette étude commune vise à conceptualiser les différentes capacités du SCAF et à jeter les bases de leur définition et industrialisation future, en vue d’une capacité opérationnelle complète à l’horizon 2040. Dans cette optique, des programmes de démonstrateurs seront préparés et lancés à l’occasion du Salon aéronautique du Bourget en juin 2019.

 

Un commentaire

  • Gérard weber

    On ne peut que saluer cette coopération !
    Peut être a y on compris chez les uns et les autres que la compétition Eurofighter versus Rafale a été relativement stérile.
    Un avion européen est la seul chance de ne pas voir disparaître nos avionneurs face à l’industrie américaine qui est pratiquement en situation de monopole avec le F35 choisi par nos « partenaires ».
    L’histoire nous montre qu’on a pas toujours su tirer parti des leçons du passé.
    Espérons que ce sera le cas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.