Accueil » Textron offre un drone à son Scorpion

Textron offre un drone à son Scorpion

Avec l’intégration de son système de mission Synturian sur le Scorpion, Textron offre la capacité à son avion de combat de contrôler un drone. Et alors ?

29.08.2018

Textron tente de faire survivre son Scorpion en développant ses capacités tactiques. Après les essais d’emport de la nacelle de reconnaissance AgilePod de l’US Air Force (ici sous l’aile gauche), voici venir le contrôle à distance de drones tactiques… © Textron

Textron est un groupe tentaculaire réunissant plusieurs entreprises du secteur aéronautique, telles que Bell, Cessna ou encore Beechcraft. Ces deux dernières forment d’ailleurs le pole Textron Aviation Defense qui commercialise le Scorpion.

A côté de ça, Textron Systems est spécialisée dans les systèmes aéronautiques et a développé le système de mission Synturian. Le mariage (consanguin) du Synturian et du Scorpion donne aujourd’hui la possibilité à l’avion de combat de contrôler un drone.

Au cours des essais entrepris, Textron a simulé le contrôle, en vol, d’un drone tactique Nightwarden (également made in Textron) et d’un Aerosonde, un appareil israélien de plus faibles dimensions. L’équipage de l’avion a fait virtuellement évoluer les drones en modifiant les route, vitesse et altitude. Belle réalisation technique, mais encore ?

Ne s’agit-il que de relancer l’intérêt pour le Scorpion, qui peine à trouver un client de lancement ? En 2016, incapable de mener à son terme le développement d’un simple hélicoptère de reconnaissance armé, l’US Army avait trouvé un dérivatif en expérimentant le contrôle d’un drone tactique à partir d’un hélicoptère de combat Apache. Les limites de l’ergonomie, des capacités cognitives humaines et en un mot du bon sens avaient, semble-t-il, vite été atteintes…

Frédéric Lert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.