Accueil » Un hélicoptère Sikorsky CH-148 Cyclone canadien s’abime en Méditerranée

Un hélicoptère Sikorsky CH-148 Cyclone canadien s’abime en Méditerranée

 

L'accident s'est produit le 29 avril 2020 en soirée. L'hélicoptère CH-140 participait à une opération de l’OTAN entre l’Italie et la Grèce. Des débris et un corps ont été retrouvés à la surface de l’eau.

30.04.2020

Après une gestation longue et difficile, les Cyclone canadiens n’ont véritablement obtenu une capacité opérationnelle qu’à partir de la fin 2018, plus de trois ans après la livraison du premier appareil.  © Frédéric Lert/Aerobuzz.fr

L’hélicoptère était embarqué à bord de la frégate HMCS Fredericton de la marine royale canadienne. Le navire a quitté le Canada en janvier 2020, pour un déploiement de six mois en direction de l’Europe dans le cadre de l’opération otanienne « Reassurance ».

La perte de cet hélicoptère embarqué est une avanie de plus dans un programme qui n’en a pas été avare, avec des surcoûts et des retards considérables dans la mise au point de ses systèmes de mission de lutte anti-surface et anti sous-marine. Le Canada a commandé 28 de ces appareils et 18 ont été livrés à ce jour.

Le Cyclone est dérivé du S-92, très utilisé dans l’industrie pétrolière pour les vols de liaison avec les plates formes pétrolières. Le S-92 sert également de base au futur « Marine One » destiné au transport du président américain. F.L.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

4 commentaires

  • Catherine Bouroullec
    Catherine Bouroullec

    Sincères pensées pour les occupants de ce Sikorsky, condoléances à leurs familles et à leurs frères d’armes.
    Je n’ose pas imaginer comment un parachute pourrait « sauver » cet engin ! D’abord on ignore ce qui est arrivé, ensuite on parle d’un hélicoptère militaire, probablement lourdement blindé et équipé. Pas d’un ULM.
    Merci de bien vouloir être attentifs à vos commentaires SVP. Des phrases compréhensibles, avec une ponctuation cohérente et une orthographe correcte permettent toujours un débat plus intéressant. ?

    • GIUDICELLI

      Tout à fait d’accord pour ce concerne la non possibilité d’équiper certains engins lourds volant…..c’est pourquoi les avions de combat sont équipés de sièges éjectables ! Egalement une pensée émue pour l’équipage et leur familles qui n’ont pas faillis à leur mission….triste destin !

  • Raoul Volfoni

    Combien d’hélicos ULM ont été sauvés par leur parachute ? sur les cas de crash d’hélico ULM pourquoi le pilote n’a pas utilisé le parachute ? A défaut de disposer du taux d’accident pour 100.000 Heures de vol de chaque catégorie pour pouvoir étayer une expertise un semblant plus factuelle….

  • Certifié sans parachute

    Il n’a pas que les hélico’s ULM qui tombe…
    Certifié, ne cracher sur les Ultra Leger Non Certifié, faite comme eux, équipez vous d’un parachute…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.