Accueil » Un Mirage F1B d’ATAC endommagé à l’atterrissage

Un Mirage F1B d’ATAC endommagé à l’atterrissage

C’est un premier accident pour la flotte de Mirage F1 rachetée à l’Armée de l’air et progressivement remise en vol par l’opérateur privé américain.

1.03.2021

L’avion endommagé serait le N601X qui avait été le premier Mirage à être remis en vol par ATAC en 2019 © ATAC

 L’appareil, qui participait à une mission d’entrainement au profit de l’US Air Force depuis la base de Tyndall (Floride), aurait fait une sortie de piste au cours de son atterrissage. Un pilote se serait éjecté l’autre serait resté dans l’avion. Les deux seraient hors de danger aujourd’hui. [caption id="attachment_7865210" align="aligncenter" width="1000"] Le N601X était l’ex 118-SW de l’escadron 2/33 Savoie qui avait reçu cette décoration spéciale en juin 2014 à l’occasion du retrait de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

11 commentaires

  • Jean-Mi

    J’ai lu ici : https://aviation-safety.net/wikibase/248248 qu’il se serait posé « train rentré » (belly landing) après avoir mangé du pétrole au large des cotes. C’était juste après le décollage, donc ça sent le problème avec le train lors de sa rentrée au décollage.
    A suivre.

  • Stormy
    Stormy

    Le F1B avait une certaine tendance à partir en roulé-boulé latéral sur les saumons d’aile à l’atterrissage (les pilotes en réchappaient, la machine était un peu moins belle à voir ensuite) C’était une panne de DIRAV (la roulette de nez orientable)
    Attendons d’en savoir plus sur ce cas-ci.
    Dommage en tout cas.

    • Fifi

      C’est quoi ce commentaire sur la tendance du F1B à l’atterrissage ? D’où vient cette affirmation? A ma connaissance je n’ai pas entendu parler de cette tendance et ne connait pas d’accident de ce type du à la DIRAV.

      • Eric CHIGNON

        @Fifi

        Pour le roulé-boulé je sais pas, mais le problème de roulette de nez orientable, c’est avéré, voir le rapport BEAD- Air d’un accident:

        https://www.defense.gouv.fr/portail/ministere/organisation-du-ministere-des-armees/organisation-du-ministere-des-armees/organismes-dependant-du-ministre/les-bead/bea-e/2008/rapports-2008/a-2008-010-a

        Ils y mentionnent d’autre accidents et ils ont classé les défaillances en 2 catégories.

      • Stormy
        Stormy

        Merci Mr Chignon ( Fifi n’a jamais entendu parler de problème de DIRAV à l’atterrissage… ?)
        Merci également d’avoir retrouvé ce rapport du BEAD.
        Deux commentaires à ce sujet (même si on s’éloigne de l’accident de Floride )
        – si vous êtes en train de sortir de piste, ne mettez pas plein gaz… (même si par gentillesse, d ‘autres écriront après que c’était une action réflexe)
        – ne laissez pas des pilotes de chasse blessés, seuls aux mains de médecins civils. Jamais.
        Je me souviens avoir aidé des collègues jadis, qui autrement en seraient ressortis inaptes voir handicapés à vie. Allez voir vos camarades, tout de suite, restez à côté de la chambre ou de la table d’opération puis après retournez-y. Et si vous êtes médecin PN, sentez-vous concernés par l’infortune de ceux que vous êtes si prompts à casser le reste du temps.

      • Jean Paul Delevoye

        Encore un commentaire qui montre un état d’esprit très particulier… c’est bien connu les médecins cherchent à ne pas aider les chasseurs. L’ambiance devait être bonne à l’époque lol

      • Stormy
        Stormy

        @ Delevoye (?) : avez-vous lu le rapport aimablement mis en lien par Chignon ? probablement pas. Alors faites-le, jusqu’à la fin, et vous saisirez alors l’allusion au médecin PN.
        @ Xtian : que 600 h ? vous lisiez les C/R d’accidents ? vous remontiez un peu dans le temps ? il y avait même une procédure pour contrer ce genre de problème….

    • Stampe

      Bonjour
      Pouvez vous me contacter sur ce sujet au 06 85 83 09 43?
      Je vous remercie
      Pierre Duval

    • Tymar

      On ne peut pas dire que c’est une tendance du F1B. Un seul à été perdu dans ces circonstances. Et pour avoir travaillé dessus je n’ai jamais entendu parler de cette tendance.

      • Xtian

        …..et pour en avoir fait 600 h, jamais eu le moindre problème avec la DIRAV, les freins et le reste… 🙂
        super avion (je ne parle que de la machine volante, pour l’électronique de guerre…. tout dépend des € qu’on y met !!)

    • Xtian

      @stormy:
      Ben….600 h ce n’est déjà pas si mal…après, pas de chance, je suis passé sur 2000 RDI. 🙂
      Il y avait certes une procedure, mais à vous lire, on croirait que c’etait monnaie courante…… « l’avion qui tuait ses pilotes », c’est une BD de Tanguy et Laverdure -:)
      …et pour tout vous dire, non je ne remontais pas dans « l’historique »….en 1985, ce n’etait pas autant dans la culture que maintenant.
      Je cotoie encore beaucoup d’ex pilote de Mirage F1……. aucun n’a de souvenir de problèmes à repetition avec la DIRAV……:-(
      Pour nous, c’est un bon avion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.