Accueil » Une première femme pilote de chasse au Japon

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Une première femme pilote de chasse au Japon

Le Japon rejoint la trentaine de pays qui à travers la planète autorisent le pilotage des avions de chasse aux femmes.

30.08.2018

La lieutenant Matsushima, première femme pilote de combat japonaise, à bord d’un F-15J. © JSDF

Misa Matsushima, 26 ans, entre donc dans l’histoire en devenant la première femme pilote de chasse japonaise. Les photos officielles la montrent dans un cockpit de F-15J, ce qui est un bon début. Comme tant d’autres, la passion lui est venue en regardant Top Gun.

Le Japon a ouvert la carrière de pilote militaire aux femmes en 1993, à l’exception de la spécialité de pilote de combat. La limitation a été levée en 2015 seulement et, après Matsushima, trois autres jeunes femmes sont en cours de formation.

L’accession des femmes au métier de pilote de combat s’est principalement développée dans les années 1990 et 2000 et concerne aujourd’hui une trentaine de pays, de A comme Algérie à U comme Uruguay… La première française macaronée a été Caroline Aigle, en 1999. L’armée de l’Air compte en cette fin d’été 2018 quinze femmes pilotes de chasse en activité et six navigateurs de combat. Une faible proportion que l’on retrouve partout ailleurs dans le monde. F.L.

4 commentaires

  • Bour

    Bonjour
    Attention cela ne rigole plus !
    Pappy Boyington va devoir reprendre une formation. Car là ce n’est pas Arachi dit Bol de Riz au commande.
    Bravo pour le gente féminine. Elle va pouvoir s’envoyer en l’air avec des facteurs de charges en supplément
    Cordialement
    Michel BOUR

  • JMB

    Surement 5 fois meilleure que ses homologues masculins !
    Le milieu des pilotes de chasse est déjà terriblement macho, avec le coté sexiste des japonais, ca se cumule.
    Belle ouverture de nos amis du soleil levant, souhaitons qu’elle ouvre la porte à ses consoeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.