Accueil » Hélicoptère – brèves » Fin de production pour l’hélicoptère K-Max

Fin de production pour l’hélicoptère K-Max

A l’instar des autres productions de Kaman, le K-Max mettait en oeuvre avec succès la solution originale des rotors engrenants. © Frédéric Lert/Aerobuzz

Kaman Aircraft annonce la fin de production de l’hélicoptère de travail aérien K-Max. L’appareil n’était pas assez rentable pour la société.

En un peu plus de 30 ans, Kaman a fabriqué seulement 60 K-Max. Les opérateurs appréciaient cet appareil monoplace spécialisé dans les opérations de levage, capable de soulever plus que sa masse à vide au niveau de la mer. Deux appareils « dronisés » avaient en outre été utilisés avec succès en Afghanistan entre 2011 et 2014 par les US Marines.

Kaman avait annoncé en 2020 vouloir commercialiser des kits de « dronisation » des hélicopters déjà en service. Mais deux ans plus tard, Kaman choisit donc de jeter l’éponge : le K-Max immobilise trop de capitaux pour trop peu de revenus. La société indique toutefois vouloir continuer à fabriquer des pièces de rechange et assurer le suivi technique des appareils en service.

Frédéric Lert

Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.