Accueil » Entrée en service du premier A330-300P2F

Entrée en service du premier A330-300P2F

La soute de l’A330-300P2F offre un volume supérieur et une moindre densité. L’avion peut transporter jusqu’à 62 tonnes sur 3.650 NM. © Airbus

L’A330-300 Passenger-to-Freighter (P2F) est une conversion d’un ancien avion passager en cargo réalisée par Elbe Flugzeugwerke (EFW), une co-entreprise entre ST Aerospace et Airbus.

DHL Express est le premier opérateur de l’A300-300P2F. Il a réceptionné, à Dresde, le premier de ses huit appareils (auxquels s’ajoutent 10 options), le 1er décembre 2017. Les vols d’essais ont été réalisés en octobre et l’extension de certification (STC, Supplemental Type Certificate) a été délivrée par l’EASA en novembre. Le programme A330 Passenger-to-Freighter (P2F) a été lancé en 2012 par Airbus et ST Aerospace. Il offre deux variantes : A330-300P2F et A330-200P2F. L’A330P2F répond spécifiquement aux besoins des expressistes confrontés...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

4 commentaires

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Bonjour
    L’idée d’utilisation parait séduisante. Hormis la rapidité d’acheminement, la logique voudrait que les sites de distributions (camionnettes) soient situés sur les aéroports.
    Dans ce cas et dans ces périodes de calcul de réduction de la pollution, il ne reste plus qu’a estimer un ratio par comparaison : Consommation kérosène / Gasoil à la minute. La compétition est lancée, Aéronefs contre camions pour véhiculer les 62 tonnes maxi.
    Le kérosène est exempt de souffre. Par définition il est plus propre que le gazole.
    Pour les frais de port, c’est le consommateur Internet qui les payent dans sont achat tout compris.
    Cordialement
    Michel BOUR

    Répondre
  • La mise en ligne horizontale du fuselage et donc du plancher est prévue dans la conversion…?
    Encore un sujet qui fache…

    Répondre
  • Beau boulot cette conversion, à quand un 320 Freighter ?
    Très à la mode le P2F à ne pas confondre avec Pay 2 Fly…

    Répondre
  • Les pilotes seront-ils aussi P2F ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.