Accueil » Industrie – brèves » Flying Whales regarde du côté du Centre spatial Guyanais

Flying Whales regarde du côté du Centre spatial Guyanais

Le but recherché est d’utiliser le dirigeable LCA60T de Flying Whales pour aller récupérer Themis, le démonstrateur d’étage fusée bas coût et réutilisable, à plusieurs centaines de kilomètres au large des côtes guyanaises et de le livrer directement sur le site du Centre Spatial Guyanais (CSG), à Kourou. © Flying Whales

Flying Whales et ArianeWorks étudient le transport par dirigeable LCA60T de Themis, le démonstrateur d’étage de fusée bas coût et réutilisable.

Dans le cadre de son partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, ArianeGroup s’est engagé dans des études de faisabilité et de preuve de concept autour du projet d’étage de fusée bas coût et réutilisable baptisé « Themis ». Ce programme, porté par ArianeWorks, s’appuie sur plusieurs PME et startups basées en Région Nouvelle-Aquitaine et travaillant sur des sujets de pointe, aussi variés que l’IA, la robotique, les peintures ou le transport. Elle a sollicité Flying...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Ch’ui pas moderne, j’cause pas l’ustatien !

    Mis à par ça, la remise d’une Baleine Volante — qui est dans les cartons et en « promotion » — dans l’actualité est positive.

    Répondre
  • Enfin le dirigeable est considéré sérieusement ……..et peut être qu’un jour on repensera à lui pour faire traverser l’Atlantique aux passagers, à vitesse raisonnable ,durée acceptable, et empreinte carbone réduite ….. comme dans les années 30 ….. rêvons un peu ……

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.