Accueil » La voiture volante Terrafugia devient chinoise

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

La voiture volante Terrafugia devient chinoise

La société Terrafugia, qui développe la voiture volante Transition aux USA, a annoncé le 13 novembre 2017 avoir signé un accord avec le groupe de holding chinois Zhejiang Geely qui devient propriétaire de la société US. La première livraison de la voiture volante est maintenue à 2019.

20.11.2017

La Terrafugia Transition a fait son premier vol en 2009. Le premier exemplaire devrait être livré en 2019. © Terrafugia

Fondée en 2006 aux USA, Terrafugia s’est donné pour ambition de développer une voiture volante, qui devrait être certifiée par la FAA sous peu. La Terrafugia Transition, qui totalise près de 100 heures de vols test, fait désormais partie de Zhejiang Geely Holding Group, un groupe chinois investi dans le milieu automobile qui détient notamment Volvo, Lotus ou encore The London Taxi Company, qui conçoit les fameux taxis londoniens.

Terrafugia a aussi déclaré que le passage sous pavillon chinois n’impactera pas le développement de son VTOL, le TF-X, qui devrait être disponible, d’après la société, en 2023 © Terrafugia

Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Terrafugia a rassuré sa centaine d’employés en affirmant que la production se poursuivra aux Etats-Unis, comme prévu initialement. La société devrait d’ailleurs recruter prochainement pour assurer la production de la Transition et poursuivre le développement de son véhicule à décollage et atterrissage verticaux (VTOL), le TF-X

F.M.

2 commentaires

  • GAIFFE

    En réalité c’est pas mal du tout se concept. Take-off and landing (short) pas loin des agglomérations.
    Style je roule la semaine sur Paris et  » périphe  » après Landing à Melun, Saint-Cyr ou Lognes et pour mes grands trajets Take-Off ………….
    Tout ça pour moins de 450 kilos tout mouillé ?

  • fildru

    Au tour des Chinois de rêver , grand bien leur fassent !
    A t on besoin vraiment de VTOL ? Une STOL de boulevard façon Rallye-Storch serait tout a fait bien depuis que les municipalités coupent tous les arbres ! Ils ont sûrement pense a amener l Aéroclub en ville , façon esplanade de Lille vers 1966 ,ou planeurs et Stamps rasaient les toits !
    Une associassion pointue règle quadrantale alliée au Tcas pourra faire merveille , les aérodromes intégrés dans les villes élargies le resteront et se multipliarient si les groupes sont influents et la mto globalement charitable … Soyons chinois rêvons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.