Accueil » Le X-59 va explorer le bang supersonique

Le X-59 va explorer le bang supersonique

Le X-59 tel qu'il apparaîtra en 2021. Infographie © Nasa

Le futur démonstrateur X-59 de la Nasa prend forme chez Lockheed Martin. Cet appareil conçu pour explorer le vol supersonique doit permettre de trouver et valider des solutions aérodynamiques pour atténuer l'onde de choc qui accompagne les vols au-delà de Mach 1.

Un budget de 247,5 millions de dollars avait donc été attribué aux « Skunk Works » de Palmade pour produire ce démonstrateur dont l’assemblage final aura lieu fin 2020 pour un premier vol attendu en 2021.

Le « Quiet SuperSonic Technology Aircraft » aura la tâche de survoler à haute vitesse des secteurs définis afin de déterminer les meilleures solutions aérodynamiques permettant de réduire la gène occasionnée par les vols supersoniques.

Ce programme s’inscrit donc dans la continuité des essais « Quiet Spike » menés avec un F-15B...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

5 commentaires

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Un petit côté Douglas X-3 Stiletto avec un réacteur sur le fuselage au lieu d’être à l’intérieur avec tuyères sous les empennages.
    Le Stiletto c’était en 1952…..

    Répondre
  • Curieux de connaître la vitesse d’approche et la longueur de piste nécessaire d’un tel engin. Le bruit du Bang n’est pas le seul obstacle à l’exploitation d’un nouveau Concorde.

    Répondre
  • Il parait que Chuck Yeager n’a pas eu le temps de twitter avant de prendre la route vers
    Muroc Dry Lake… Buzz devrait se dépêcher d’en faire autant !
    Drôle de bouille cet engin… J’espère que ce sera efficace !

    Répondre
  • Après s’être assuré que le Concorde ne serait jamais un concurrent ils nous ressortent leurs projets ratés de dessous les placards. Reste plus qu’a espérer que la clientèle ne sera pas au rendez vous, ou que les villes européennes refusent de les laisser atterrir !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.