Accueil » Michelin et Safran mettent au point le premier pneu connecté pour avion

Michelin et Safran mettent au point le premier pneu connecté pour avion

Au Salon du Bourget 2017, Michelin et Safran présentent le premier pneumatique connecté pour avion. Le projet, nommé « PresSense », désigne un capteur électronique de pression installé directement dans le pneu et destiné à faciliter les opérations de maintenance au sol.

21.06.2017

Les premières utilisations de ce nouveau pneu avion Michelin sont prévues pour courant 2019. © Jean Ponsignon / Aerobuzz.fr

Le « PresSense » est le fruit d’un travail collaboratif engagé depuis environ deux ans par Safran et Michelin, PresSense est une solution sans fil fonctionnant sous forme d’un capteur électronique qui récolte les informations concernant la pression des pneumatiques et transmet ces données numériques à distance.

Tout ceci sans intervention sur le pneu, grâce à un lecteur connecté à un smartphone et relié à une base de données. Un procédé bien plus simple que les opérations de contrôle classiques, qui réclament une intervention manuelle de personnel d’entretien, sur la valve de la roue et au moyen d’un manomètre – des opérations délicates, sachant que les pressions de gonflage dépassent 15 bars.

Toutefois ce n’est pas encore comme sur votre voiture où les anomalies de pression sont retransmises sur votre écran. Il faut qu’un des pilotes faisant le tour de l’avion braque son smartphone sur la zone convenable du pneu. J.P.

 

3 commentaires

  • lavidurev

    Les premiers freins a disque et pots catalytiques furent montes sur des avions bien avant que de l etre sur des automobiles.

  • piéton à vie

    Ce capteur, ce n’est pas celui qui équipe les Laguna Renault depuis au-moins 10 ans? C’est fou ce que l’aéronautique est en avance sur son temps!

    • TEX

      Lavidurev a aussi oublié les freins au carbone, le freinage ABS, le GPS, le turbocompresseur sur moteur à piston, la notion d’ergonomie du poste de pilotage (interface homme machine), et beaucoup d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.