Accueil » Premier vol de 4 heures pour le BelugaXL d’Airbus

Premier vol de 4 heures pour le BelugaXL d’Airbus

Le BelugaXL 01 a effectué son premier vol le 19 juillet 2018. Il a décollé à 10h30 de Toulouse pour un vol de 4 heures au-dessus du Sud-Ouest de la France. Le prototype, qui a la particularité d'être également le premier avion de série, entame ainsi sa campagne de tests qui devrait le mener à entrer en service début 2019.

19.07.2018

Le premier BelugaXL des cinq qui seront construits à effectué son premier vol. L'avion devrait effectuer 600 heures de tests en vol sur 10 mois avant d'entrer en service. © Airbus

A 10h30 heure locale, l’équipage du nouvel avion cargo BelugaXL d’Airbus a poussé la manette des gaz, mettant pleine puissance sur les deux turboréacteurs Trent 700. Le Beluga XL immatriculé F-WBXL s’est élevé au-dessus de la piste 32L de l’aéroport de Toulouse-Blagnac pour effectuer son premier vol. L’équipage était composé des deux pilotes d’essais Christophe Cail et Bernando Saez-Benito Hernandez et des ingénieurs d’essais en vol Jean Michel Pin, Laurent Lapierre et Philippe Foucault.

Après son vol, le Beluga XL a rejoint l’abreuvoir de Blagnac. © Airbus

L’avion a grimpé à une altitude de seulement 8.000 pieds (2.438 mètres) et a accéléré à 181 nœuds (335 km/h). Le BelugaXL a volé vers le sud et a volé entre les villes de Carcassonne et Saint-Gaudens suivant une route Ouest-Est puis revenant en sens inverse. Après 45 minutes de vol, le biréacteur a grimpé à 12.000 pieds (3.657 mètres) et a accéléré à 290 kts (537 km/h). Plus tard, il a grimpé jusqu’à 15.000 pieds et accéléré à 320 kts (593 km / h).

L’avion cargo était accompagné d’un avion d’affaires Dassault Falcon 20 modifié.
Après 4 heures de vol, le BelugaXL 01 s’est posé à 14h42 à Toulouse après avoir salué la nombreuse assistance d’un passage bas au-dessus de la piste.

Le premier BelugaXL sort de l’atelier de peinture

Le premier des cinq Beluga XL se rapproche de son premier vol

5 commentaires

  • Tinol

    Bien répondu !!!!!!!!!

  • Lasbar

    J’aurais imaginé plus d’éléments techniques intéressants et surtout un vocabulaire plus adapté pour le premier vol d’une machine aussi hors norme. On ne « pousse pas une manette de gaz, mettant pleine puissance sur les deux turboréacteurs », on affiche une puissance sur un turbopropulseur, et une poussée sur un turboréacteur. Sur Airbus, équipé de Rolls Royce, on affiche un EPR et ensuite on positionne les manettes sur le cran FLX ou TOGA.
    D’autre part, écrire que l’appareil soit « grimpé à une altitude de… » est un terme surprenant pour un journalisme spécialisé en aéronautique. De même « à volé vers le sud.. » ou « revenant en sens inverse… » sont des expressions dont j’aurais mieux compris qu’elles soient remplacées par « à stabilisé à une altitude de … », « à mis le cap au sud… » et « à fait demi tour… » Bien cordialement.

    • Gil Roy
      Gil Roy

      Aerobuzz recrute un journaliste. Vous pouvez envoyer votre candidature.

    • Jean-Mi

      Faut pas pousser quand même !
      Cette « nouvelle » qui est publiée sur ce site web certes spécialisé, n’est pas un rapport d’essais en vol, mais un court article destiné à apprendre à tout le monde que cet avion à volé.
      Le « public visé », nous, est constitué de lecteurs très hétéroclites allant du lecteur béotien cherchant une nouvelle aéro sur un site aéro (plutôt que sur des chaines TV en continu), jusqu’au pilote d’essai de chez Airbus (je pense à C.Lelaie, bonjour monsieur).
      Ce genre de nouvelle n’est pas destinés aux ingénieurs d’essais en vol, mais à tout passionné d’aéro, donc doit être un article « vulgarisant » avec les termes compréhensible de tous, et facile à lire en quelques secondes.
      Cette « breaking-news » colle très bien à cette description, et elle arrive bien à son but : j’ai su que le Beluga XL avait volé, et bien, avec une idée assez précise de ce que fut ce vol. J’ai pas besoin du reste et ça me repose des rapports d’essais et des spécifications techniques que je lis au boulot !
      C’est bien d’être précis et juste, mais pas la peine d’en référer à l’académie…
      Dans tous les cas, les news lues ici ont plus de chance d’être techniquement juste et valides que sur les susdites chaines TV en continu et à sensation…

      Merci Mr Roy pour votre travail de journaliste aéronautique au milieu des pointilleux de ce genre… 😉
      Pas facile tous les jours hein ?
      J’attends quand même les premiers articles de Mr Lasbar pour voir.

    • Pierre

      Pas critiquer, ça pique…
      Le bidule est sensible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.