Accueil » Le Président de la République en visite chez Liebherr

Le Président de la République en visite chez Liebherr

Le Président François Hollande a visité le 5 mai 2017 le site de Liebherr à Campsas (Tarn-et-Garonne). Ce site est spécialisé dans l’usinage de pièces mécaniques de précision pour les systèmes d’air aéronautiques. Hasard du calendrier, c'est de là que provient une partie des pièces du système d'air du C919 qui a effectué son premier vol le jour de la visite présidentielle.

5.05.2017

Le président de la République devant les salariés de Liebherr à Campsas (Tarn-et-Garonne). © Liebherr

A l’occasion de sa venue dans le Tarn-et-Garonne, le président de la République s’est rendu sur le site Liebherr-Aerospace de Campsas. Il s’agit sans doute de l’une de ses toutes dernières visites officielles. Elle a aussi eu lieu le jour même où le monocouloir chinois a effectué son premier vol. Liebherr est l’un des partenaires du programme C919 de Comac.

La filiale toulousaine du groupe européen fournit notamment le système d’air intégré du C919. Ce système comprend le système de prélèvement d’air, le système de conditionnement d’air, le système de distribution d’air, le système de pressurisation cabine, le système d’anti-givrage et le système de ventilation.

Ce site de Campsas (170 salariés) qu’a visité le président de la République est spécialisé dans l’usinage de pièces aéronautiques de précision comme les roues de turbines et de compresseur ou les corps de vanne haute température entrant dans la fabrication des systèmes embarqués de conditionnement d’air ou des systèmes de prélèvement d’air moteur. Ces systèmes font partie des fournitures de Liebherr-Aerospace Toulouse, pour les systèmes d’air aéronautiques.

Ce site a récemment bénéficié d’un investissement d’extension et de modernisation en profondeur, en vue notamment de lui permettre d’anticiper les montées en cadence comme celle du programme A320neo d’Airbus. Le site dispose désormais de machines d’usinage de dernière génération – y compris en terme de fabrication additive- ainsi que d’un nouveau bâtiment d’usinage. La visite a notamment permis l’occasion d’une présentation des pièces fabriquées en impression 3D grâce au processus de fabrication additive.

Avec le premier vol du C919, la Chine se rappelle au bon souvenir de Boeing et d’Airbus

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.