Accueil » Singapore Airlines tente de protéger sa trésorerie

Singapore Airlines tente de protéger sa trésorerie

Singapore Airlines reporte plus de 4 milliards de dollars d’investissements en capital suite à des accords renégociés sur les livraisons d’avions avec Boeing et Airbus.

9.02.2021

Outre les reports de livraison, Singapore Airlines a négocier avec Boeing la conversion de 14 Boeing 787-10 (photo) en 11 Boeing 777-9 supplémentaires. © Boeing

Le groupe Singapore Airlines (SIA) annonce qu’il est parvenu à des accords avec Airbus et Boeing pour revoir son calendrier de livraison d’avions. En conséquence, certains des avions figurant dans le carnet de commandes du groupe SIA seront livrés sur une période plus longue que celle initialement prévue, le flux de livraison s’étalant au-delà des cinq années à venir.

Ces accords vont permettre au groupe SIA de reporter plus de 4 milliards de dollars de dépenses d’investissement en capital prévus entre les exercices 2020/21 et 2022/23 aux années ultérieures. Ils permettront également de recalibrer les taux d’introduction de nouvelles capacités suite aux importantes perturbations dans la demande de voyages aériens engendrées par la pandémie de la Covid-19.

En plus d’étendre son flux de livraison d’avions, SIA a également été en mesure de répondre aux changements dans les besoins de sa flotte à long terme prévus au-delà de l’exercice 2025/26 avec la conversion de 14 Boeing 787-10 en 11 Boeing 777-9 supplémentaires.

Le carnet de commandes révisé du Groupe SIA au 9 février 2021

Type Avion Total
Airbus A320 (Famille) 35
Airbus A350-900 15
Boeing 737 MAX-8 31
Boeing 787 (Famille) 20
Boeing 777-9 31

 « Les accords conclus avec Airbus et Boeing sont un élément clé de notre stratégie de gestion des perturbations causées par la pandémie de Covid-19. Ils nous permettent de reporter les dépenses en capital et de recalibrer le rythme auquel nous ajoutons de la capacité, en alignant ces deux paramètres sur la trajectoire de reprise prévue pour les voyages aériens internationaux », a déclaré M. Goh Choon Phong, PDG de Singapore Airlines.

Encore sept Airbus A380 de trop chez Singapore Airlines

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.