Accueil » Une nouvelle usine Safran pour le Leap en Pologne

Une nouvelle usine Safran pour le Leap en Pologne

La nouvelle implantation polonaise de Safran devrait produire 180.000 aubes basse pression de moteur Leap cette année, 350.000 en 2019 et 800.000 à l’horizon 2020. © CFM International

Cette nouvelle unité est destinée à la production d’aubes de turbine basse pression du moteur Leap. Le groupe a investi 48 M€ en Pologne pour soutenir une montée en cadence sans précédent dans la production d’un moteur.

Avec plus de 15.000 commandes pour le programme Leap, destiné à la motorisation notamment des 737 Max et 320neo, Safran et son partenaire américain GE (réunis au sein de la joint venture CFM International) sont sous pression. Le groupe français, pour sa part, a engagé des investissements importants pour répondre aux augmentations de cadences imposées par les deux avionneurs. Airbus vise 63 appareils par mois dès le début de l’an prochain et 70 à terme, et Boeing 57 en 2019....

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • C’est quoi la compensation ? Un contrat pour des hélicoptères de combat motorisés par Safran?

    Répondre
  • La production est une chose. La question que l’on se pose plutôt, et que l’article ne souffle pas, c’est : est ce que cela va résoudre les problèmes de fiabilité de ce moteur, que Safran semble passer discrètement sous silence…?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(33) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.