Accueil » Merville et Air France redémarrent sur de nouvelles bases

Merville et Air France redémarrent sur de nouvelles bases

Dix ans après la fin de sa filière cadet, Air France est de retour à Merville. L'école de pilotage Epag Ng, héritière de l'Epag, accueillera deux premiers cadets fin juin 2018. Vingt autres arriveront en septembre, qui devraient être hébergés dès le mois de décembre dans un bâtiment flambant neuf. L'ambition de Merville pour l'aéronautique repart en force.

12.06.2018

Les locaux actuels de l'Epag Ng, couronnés de l'ancienne vigie de l'IAAG, ont vocation à disparaître au profit d'une dizaine de nouveaux bâtiments dédiés à la formation. © Fabrice Morlon / Aerobuzz.fr

Acteurs de l'aéronautique, élus et médias se sont retrouvés en nombre ce 8 juin 2018 à Merville pour célébrer le retour d'Air France sur l'aérodrome. La compagnie, qui a sélectionné l'ENAC et l'école de pilotage anglaise L3 pour la formation de ses cadets, a également choisi l'Epag Ng, qui occupe les anciens locaux de la défunte Epag.

Le retour d'Air France

Vingt cadets seront formés à partir du mois de septembre à Merville. En attendant, deux d'entre eux devraient arriver dès la...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

3 commentaires

  • Hubert Salomé

    Que deviennent les quatre « mousquetaires » qui avaient
    repris l’EPAG en scoop lors du premier dépot de bilan ?

    • Fabrice Morlon
      Fabrice Morlon

      Bonjour Hubert,
      Parmi les quatre instructeurs qui ont redémarré l’Epag Ng avec Vincent Kollmannsberger, l’un d’entre eux est parti vers d’autres horizons, toujours dans le domaine de la formation au pilotage, et les trois autres ont conservé leurs fonctions à l’école de Merville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.