Accueil » 5,7 Md$ de pertes au 2T2020 pour Delta Airlines

5,7 Md$ de pertes au 2T2020 pour Delta Airlines

Delta Airlines qui affiche une perte nette après impôts de 5,7 milliards de dollars au deuxième trimestre 2020 (6,26 Md$ sur le premier semestre 2020) a commencé à mettre en œuvre sa restructuration.

17.07.2020

Delta veut se positionner "comme une compagnie aérienne plus petite et plus efficace au cours des prochaines années". © Delta

A l’occasion de la publication de ses résultats financiers du premier semestre, l’américaine Delta Airlines a confirmé sa volonté de se positionner « comme une compagnie aérienne plus petite et plus efficace au cours des prochaines années. » Pour ce faire, il va accélérer « la simplification de la flotte avec le retrait de l’ensemble des flottes de MD-88, MD-90, 777 et 737-700 et d’une partie des flottes de 767-300ER et A320 en 2020 ». La compagnie a également annulé son engagement d’achat de quatre avions A350 auprès du LATAM.

Profitant de la forte baisse du trafic, elle va aussi « accélérer les projets de construction de terminaux à Los Angeles, New-York LaGuardia et Salt Lake City, afin de raccourcir les délais et de réduire le coût total des projets ».

Delta va tailler dans ses effectifs qui s’élèvent à 90.000 salariés. Sans que cela soit officiel, elle tablerait sur 17.000 départs volontaires (retraite anticipée comprise). Pour atteindre cet objectif, elle va mettre en place des incitations portant sur « des indemnités de départ en espèces, une couverture médicale entièrement payée, des soins de santé améliorés pour certains participants et des privilèges de voyage améliorés pour les employés admissibles qui choisissent de participer. »

Au deuxième trimestre 2020, Delta fait état d’une perte opérationnelle de 4,8 Md$ contre un bénéfice de 2,128 Md$ un an plus tôt. Elle affiche une perte nette après impôts de 5,7 milliards de dollars au deuxième trimestre 2020. « La consommation quotidienne de liquidités s’est élevée en moyenne à 43 millions de dollars pour le trimestre, avec une moyenne de 27 millions de dollars pour le mois de juin, soit une baisse de 70 % par rapport aux niveaux de fin mars. » À la fin du trimestre de juin 2020, l’entreprise disposait de 15,7 milliards de dollars de liquidités.

« Compte tenu des effets combinés de la pandémie et de son impact financier sur l’économie mondiale, nous continuons à penser qu’il faudra plus de deux ans avant de voir une reprise durable. », a déclaré Ed Bastian, CEO de Delta.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.