Accueil » American Airlines ferme son secteur MD-83

American Airlines ferme son secteur MD-83

Une page se tournera chez American avec la fin des MD. © AA

Alors que la compagnie voit ses 24 premiers Boeing 737 Max 8 immobilisés, elle maintient le retrait de service de ses 26 derniers MD-83, en septembre 2019, comme prévu.

La raison en est très simple, ces appareils ne travaillent pas sur les mêmes segments.

Les 737 Max (75 exemplaires commandés pour le moment) ont pour vocation de remplacer les Boeing 737-800 actuellement en service. Mais la flotte constituée actuellement d’environ 300 de ces avions permet à American Airlines de maintenir son activité en limitant les pertes.

Les MD-83, entrés en service dans les années 80 et dont 360 exemplaires, au total, portèrent les couleurs d’AA, commencent déjà à être remplacés par...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

7 commentaires

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Bonjour. Comment se procure t’on des pièces de rechange pour ces avions orphelins svp? On pille ceux qui restent en état de vol? On les imprime en 3D?
    Compte tenu de la baisse de consommation des réacteurs modernes, les compagnies aériennes doivent êtres enchantées de basculer sur l’A321 qui peut tb être construit à Mobile, pour plaire à Philippe Cauchi.

    Répondre
    • par Frédéric Marsaly

      Ils ne sont justement pas orphelins. C’est Boeing qui a en charge le soutien des flottes existantes des familles MD et certains DC.

      Répondre
  • J’aimais beaucoup volé sur les MD-83 d’American Airlines au temps où ce grand transporteur aérien était pour mon grand bonheur une All Boeing Fleet Airlines.

    Un avion en service de moins dans mon catalogue de mes avions préférés: 707, 737, DC-8, DC-9, DC-10, MD-11.

    Il est sur que je ne volerai jamais sur les remplaçants des MD-83 s’il s’agit d’A319/320/321 ou A200, anciennement CSeries ou CRJ même sil est de plus en plus dur de trouver un itinéraire exclusivement sur Boeing ou à la rigueur sur Embraer.

    Dommage que les voyageurs américains ne soient pas nationalistes comme moi.

    Répondre
  • Vous n’etes manifestement pas au courant que plus de la moitie du prix de vente d’un Airbus retourne aux US pour la fourniture de composants.
    La reciproque est vrai pour Boeing qui fait travailler l’industrie europeennne.

    Répondre
    • Faux dans le cas d’Airbus. Ces chiffres remontent à l’Antéchrist du temps des premiers A300 et a servi depuis à la propagande d’Airbus.

      Un Boeing a toujours un contenu américain de beaucoup supérieur à tout Airbus car il faut aussi tenir en compte tous les intangibles: recherche et développement, soutien technique, service après-vente….

      Répondre
  • Sachant que cet avion trouve ses origines dans le DC9, qui est lui inspiré de la Caravelle, je suis assez satisfait qu’il soit remplacé par un A321neo. Le symbole sera peut-être repris par la presse? Encore un pied de nez à Trump et sa clique de va-nu-pieds, et un trou de plus dans la balance commerciale américaine!

    Répondre
  • Ah ! le MD80. Je ne sais plus dans quel pays d’Afrique. J’embarque et je je choisis un siège où j’ai de la place pour mes longues jambes. L’hôtesse me demande de changer de place. Je refuse. Le chef de cabine me demande de changer de place. Explication : En cas d’évacuation de l’avion je risque de rester bloqué dans la minuscule sortie de secours et d’empêcher les autres passagers de sortir. Rassurant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.