Accueil » La CSTA condamne durement la grève des contrôleurs aériens

La CSTA condamne durement la grève des contrôleurs aériens

Un mois d'avril 2018 qui devient complexe à gérer pour les clients de la compagnie française. © Air France

  La Chambre syndicale du transport aérien (CSTA) n’est pas tendre avec les contrôleurs aériens français UNSA-ICNA qui ont déclenché une grève de 5 jours (du 6 au 10 mars 2017).

La CSTA ne mâche pas ses mots. Elle « s’interroge sur la nécessité de réformer une organisation du contrôle aérien aussi inopérante, dont les grèves à répétition sont synonymes d’entrave à la liberté des déplacements des personnes et des biens et de désastre économique, avec à la clef des pertes d’emplois ». Elle fait remarquer qu’une fois de plus ce sont les vols courts et moyens courriers domestiques qui sont le plus touchés. Pour sa part, l’UAF (Union des Aéroports Français) dénonce...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

5 commentaires

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • En effet cette gréve est scandaleuse ,surtout venant de 2 syndicats qui avaient négocies avec leur administration une étude pour réadapter leurs horaires , moyennant quand mème 500€par mois !!!!! mais ils se sont aperçus que pendant l’expérimentation ils risquaient de travailler plus . il ont déjà des plannings incroyables : sur la base de travail d »un jours sur 2 , en enlevant les congés {5 vac de 12jrs soit 60jrs ) soit 122jrs !! la dessus , li y a les petits « arrangements » pudiquement appelés « clairance  » un fois ou 2 par vacation , on tombe a 92 jrs de travail max par ans ……..Pas mal pour des fonctionnaires payes 5000€ net en début de carrière un fois qualifié .A 40 ans un contrôleur gagne 7500€ net /mois .C’ est vrai il a de quoi se plaindre !!! Le pire dans tout ca c »est cette chere administration est parfaitement au courant de ces petites maguouilles .Ne parlons pas de la grosse truande du badgage fictif la aussi sous le regard bienveillant des encadrements

    Répondre
    • Absolument, j’ai essayé de dire la même chose de manière certes plus crue mais j’ai été, une fois de plus, censuré sur ce site. Je confirme tous les chiffres annoncés ainsi que tous les arrangements entre amis. C’est un scandale de la part de cette catégorie nantis.

      Répondre
  • Ces gréves sont effectivement anormales de la part de tous ces gens à statut.
    Ceci dit, la manie actuelle de ne plus vouloir payer le travail qualifié est aussi exaspérante quand on voit comment les promoteurs de ces idées (le MEDEF, …) se gavent de manière hallucinante: des PDG à 5 millions d’euros, des politiciens aux multiples revenus, des copains de gens bien placés avec des rémunérations totalement déphasés par rapport aux « sans dents »!
    N’oublions pas que ce sont les revenus du travail qui font tourner le pays et qui permettent d’acheter des maisons, des voitures, …
    En plus pour ces achats, il faut avoir une vision de ses revenus stable sur 15 ans.
    En résumé, je suis pour la suppression des statuts au profit d’un CDI de droit privé régi par la loi en premier et ensuite une convention collective, l’interdiction du droit de gréve pour ceux qui ont une obligation de service public.
    Mais je suis aussi partisan qu’on ne puisse gagner plus que le Président de la République et qu’il ait une garantie d’emploi jusqu’à l’âge de la retraite (évidemment, pas forcément dans le même job). D’ailleurs la Constitution de 1948 la prévoyait.
    Mais pour mettre en place cela, il faut avoir une capacité d’anticipation et une vraie vision politique du pays.

    Répondre
  • Encore des nantis,
    on prends les mêmes et leurs cousins et on recommence…
    Devenir ATC….pour l’amour du métier 🙂
    Pierre

    Répondre
    • Mouvement de grève scandaleux de la part des contrôleurs aérien, qui ont un statut et des conditions de travail ahurissantes . Pour résoudre ce conflit il faut prendre exemple aux Etats-Unis quand, après une série de grèves catastrophiques, Reagan les a tous licenciés, belle pagaille pendant une semaine, je l’ai vécu, et ils sont tous revenu signer aux conditions proposées . Quel ministre osera enfin faire cela ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.